Réhabilitation de la côte de Nkang: On évalue les travaux

En visite jeudi dernier sur cet axe en chantier dans la Sanaga maritime, le ministre des Travaux publics a prescrit une plus grande utilisation de la main d’œuvre locale.

Démarrés en décembre 2020, les travaux de réhabilitation de la côte de Nkang (20km) dans l’arrondissement de Ngambe, département de la Sanaga maritime sont, après trois mois, réalisés à 63%, selon les responsables du chantier. Ils l’ont annoncé jeudi 1er avril dernier à Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics (Mintp) qui y effectuait une visite d’évaluation. Une descente qui se situe dans le prolongement de la revue des projets routiers exécutés par la Brigade nationale des travaux en régie (BNTR) effectuée quelques jours plus tôt dans les locaux de ce département ministériel. En terme de travaux, il est question de réaliser 288 mètres linéaires de béton bitumeux ; de mettre en forme 12 km de goudron en continue pour relier les localités d’Inouye et Ngambe, et de traiter sept bourbiers  sur un tronçon de 7 km. Coût des travaux, un peu moins de 150 millions de F. 


Read also : Relations médias-entreprises : une plateforme de facilitation pour l’Afrique

En attendant la fin du chantier prévue en mai 2021, les populations sont déjà ravies de savoir qu’il leur sera plus facile, surtout avec la saison des pluies qui s’installe progressivement, de faire ce trajet. En effet, l’enclavement avec son lot d’accidents mortels, de tarifs de transport élevés, de difficultés à écouler les produits vivriers ou de voir toute trace de développement est, jusqu’ici, le lot quotidien des habitants de l’arrondissement de Ngambe. C’est pourquoi ils ont profité de la visite du MINTP pour exprimer leur désir de voir les travaux en cours s’étendre, dans le cadre d’une seconde phase, à l’arrondissement de Ndom. Une doléance qui arrive alors que les pouvoirs publics y pensaient déjà. « Le président de la République est au courant des difficultés que les populations de cette partie du pays éprouvent. Il nous a donc instruit de régler les problèmes de la côte de Nkang et d’une boucle et après vérification, il s’agit bien de celle qui va jusqu’à Ndom », a indiqué Emmanuel Nganou Djoumessi.


Read also : Chantiers routiers : une vingtaine de contrats résiliés

Au terme de la visite, le ministre a dit sa satisfaction face à la qualité et au rythme des travaux et séance tenante, a donné instruction aux éléments de la BNTR de poursuivre leur séjour dans le coin pour s’attaquer directement à la boucle allant jusqu’à Ndom, une fois la réhabilitation de la côte de Nkang achevée. Et pour que ça aille plus vite, Emmanuel Nganou Djoumessi a invité les populations locales à davantage s’impliquer dans l’exécution de ce projet, a offrant une main d’œuvre locale pour le cantonnage par exemple, contre paiement. Aux magistrats municipaux, le Mintp a également demandé meilleure implication pour l’entretien et l’assainissement.


Read also : « De nouvelles entreprises seront mobilisées »

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category