Assainissement des toilettes scolaires: Une association se dévoue

Dans près de 40 établissements de la ville, le regroupement dénommé Acahijec se charge de l’entretien. Elle éduque également les élèves sur l’hygiène intime.

L’entretien des toilettes dans certains établissements scolaires laisse à désirer. Dans celle-ci, l’on constate une grande négligence sanitaire qui expose parfois les élèves à des maladies. Les plus insalubres sont celles du public. Où l’on compte parfois trois toilettes pour une centaine d’élèves. Sans eau ni papier toilettes. Dans ces conditions, l’entretien de ces espaces se fait généralement par des élèves punis et ceci sans un regard professionnel pour superviser le travail. C’est là qu’intervient l’Association camerounaise d’aide à l’hygiène et insertion des jeunes dans les collectivités (Acahijec). Elle apporte son expertise dans l’amélioration des conditions d’hygiène dans les établissements scolaires et les administrations à travers la réhabilitation et l’entretien de leurs toilettes, la dératisation, la désinfection des lieux avec des produits fabriqués par les membres de ladite association. Dans plusieurs établissements, de Yaoundé, l’Acahijec a déjà fait ses preuves. Au lycée d’Odza, comme au lycée toilette sont disponibles. Tous les deux jours, les équipes de l’Acahijec astiquent ces lieux et les rendent agréables.    


Read also : Examens officiels : les épreuves sportives ouvrent la session

Près de 40 établissements ont déjà pu être recensés selon Mme Belema Chonha Yvonne Flore, présidente et promotrice de l'Acahijec. D'autres écoles sont en train d'être ajoutées à cette liste. Les objectifs de l'association sont de réhabiliter et d'entretenir les toilettes dans les établissements scolaires du Cameroun. A cet effet, de manière volontaire, les parents cotisent la somme de 1000 F par trimestre. Ceci pour aider à enseigner la propreté dans les écoles. Sachant qu'il existe des enseignes sans latrines et sans eau, la promotrice a promis de mener un plaidoyer auprès des mairies et des instances compétentes pour que ce manque puisse être comblé dans les écoles où vont intervenir l'Acahijec. Créée il y a quatre ans, cette association qui compte beaucoup de bénévoles et de volontaires, souhaite s'étendre dans l'ensemble du pays.


Read also : Manuels scolaires : Djaïli au programme

 


Read also : Gestion des personnels de l’Etat et de la solde : l’entreprise tunisienne Simac sélectionnée

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category