« Nous travaillons la finition tous les jours »

Grégoire Atangana Ngandji, coach du TKC.

Rendu presqu’à la fin de la phase aller du championnat, le TKC peine toujours à aligner des victoires consécutives. Y a-t-il un problème au sein du groupe ?


Read also : Coton sport-JS Kabylie : l’heure de la revanche

Non, il n’y a aucun problème au sein de TKC à proprement parler. Quand vous gardez un joueur pendant un an, il ne pense qu’au jour où il a dormi affamé. Il en profitera pour vous rappeler vos engagements à son endroit. C’est pour dire que c’est vrai qu’on s’est vu pousser les ailes après la victoire contre Panthère du Ndé, on a fait un bon match contre Colombe qui s’est malheureusement soldé par une défaite. Quand on commence à saluer les performances de l’équipe, les joueurs perdent très vite les objectifs. Du coup, on commence à formuler des revendications qui n’ont pas lieu d’être à temps et à contre-temps. Je pense donc à cet effet qu’il est important qu’on pense d’abord au jeu, qu’on se mette dans la position du joueur et faire son travail. 


Read also : Karichma Ekoh- Albertina Kassoma : le face à face

On a constaté que le compartiment offensif avait un sérieux problème de finition. Comment comptez-vous résoudre ce problème ?


Read also : Tunisia-Congo : Third Place Battle

Nous travaillons la finition tous les jours. Sauf que le joueur pense souvent que s’il a eu à marquer un but, la prochaine fois il va pouvoir le faire sans sourciller. Ce qu’on oublie très souvent, c’est que les situations ne sont pas les mêmes puisqu’on n’aura pas toujours le même adversaire. Aux entraînements, on y met un accent particulier. Sur le plan offensif, il faut toujours rester concentré. On peut se procurer 100 occasions pendant les entraînements, mais le jour du match, on ne parvient pas à s’en procurer ne serait-ce que deux. Et lorsqu’on a la possibilité de le faire, il faut tout simplement concrétiser. Sur le plan tactique, je leur parle beaucoup de football et dans cette discipline, on ne retient que les vainqueurs, non pas ceux qui passent le temps à se plaindre. 


Read also : Coton Sport – JS Kabylie : finalement à Yaoundé

Quelle est la stratégie mise en place pour rompre avec les performances irrégulières ?


Read also : Coupe du Cameroun de volley-ball : les sacres de FAP et Cameroon Sport

Nous n’aurons qu’une seule chose à faire, c’est de bien jouer. Nos pelouses sont de plus en plus belles, et lorsqu’on a de telles aires de jeu. L’équipe la plus joueuse a davantage de chances de remporter la partie. On n’a plus droit aux terrains sableux, parce que l’adversaire peut vous imposer un jeu direct. Nous nous devons donc de faire moins d’erreurs, et de gagner nos duels, mais surtout en étant très efficace et concentré sur le plan offensif. 


Read also : Alleged Match Fixing By Aboubakar, Billong : Disclaimers Galore

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category