Infrastructures de la CAN à Garoua : la course contre la montre

En visite d’inspection des installations hier, le Minsep, Narcisse Mouelle Kombi demande aux entreprises d’accélérer les travaux.

 


Read also : CAN Cameroun 2021 : le Mincom en tournée

Deux jours avant l’arrivée du ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep) dans la cité capitale du Nord, un élément est venu conforter les fans de football de Garoua. C’est la publication par la FIFA et la CAF de la liste des stades habilités à accueillir les matches internationaux. Le stade Roumdé Adjia en fait partie.  C’est une indication très sérieuse de ce que le « dossier » de Garoua comme ville hôte de la Can 2022 est bien avancé. Sur le terrain, les choses se précisent. Les entreprises sont mobilisées sur les chantiers. Certes ce n’est pas le même rythme sur tous les sites mais dans l’ensemble, le cœur est à l’ouvrage. C’est le constat qu’a pu faire Narcisse Mouelle Kombi et la forte équipe qui l’accompagne. 


Read also : Coton Sport- JS Kabylie : où finalement ?

Entre sa dernière visite, le 24 juin 2020 et celle qui s’achève 07 mai, la grande évolution est enregistrée du côté de l’Hôtel Le Ribadou. En juin 2020, cette infrastructure hôtelière n’avait pas encore de nom de baptême. On l’appelait vulgairement « hôtel 70 chambres ». Entre-temps, le gouvernement lui a donné un nom. C’est « L’hôtel le Ribadou ». Il est entré en service en mars dernier. L’établissement classé « 4 étoiles » tourne déjà à plein régime. Ironie du sort, c’est justement le football, grâce aux excellents résultats engrangés en Coupe de la Confédération par l’équipe locale, Coton Sport, qui permet à l’établissement de roder ses équipements. L’hôtel Le Ribadou a déjà accueilli l’équipage venu accompagner Napsa Stars de Zambie et récemment la délégation sportive de la JS Kabylie. Durant son séjour à Garoua, c’est là que le Minsep lui-même a pris ses quartiers. Narcisse Mouelle Kombi s’est également rendu à l’hôtel La Bénoué en pleine réhabilitation. L’entrepreneur Ben Modo lui a donné rendez-vous le 15 juin prochain. 


Read also : RDC-Cameroun : les Lionnes terminent en tête

Si l’entrepreneur tient sa promesse, La Bénoué constituera une offre supplémentaire à côté du Motel Plazza et du Relais Saint-Hubert, deux établissements déjà aux normes CAF mais aux capacités d’accueil limitées. Les solutions sont en train d’être trouvées pour les problèmes d’hébergement. Pour l’hôtel 100 chambres, le chantier est à l’arrêt. Comme celui du terrain d’entraînement de Poumpoumré. Le stade de Rey-Ré (à côté de la Gendarmerie) a aussi des soucis. Les travaux du stade Cenajes bougent un peu. L’une des grandes satisfactions du site de Garoua, c’est l’opérationnalité des différentes voies d’accès. Elles sont déjà fonctionnelles.  Si Garoua s’emploie à rattraper son retard sur certains sites, la ville peut aussi s’enorgueillir d’être en avance sur le point le plus important : la fonctionnalité du stade Roumdé Adjia. La semaine prochaine avec la réception du Jaraaf de Dakar par Coton Sport, l’enceinte va accueillir son sixième match en Coupe d’Afrique des clubs en l’espace de cinq mois. Qui dit mieux ? 


Read also : Ça passe pour la Guinée

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category