« Il y a lieu de renforcer les espaces de dialogue »

Henri Séverin Assembe, expert en questions de décentralisation.

La cohabitation entre le maire de la ville de Yaoundé et certains maires de communes est heurtée. Comment expliquer cela ?


Read also : Elections Cameroon : retour sur les réseaux sociaux

Les heurts en matière de gouvernance territoriale ne sont pas une mauvaise chose. Ils rendent compte du dynamisme de la décentralisation. Les agglomérations urbaines procèdent d’un régime spécial qui fait émerger une commune spéciale, la Communauté urbaine, reprenant dans ses compétences, les activités et les ressources portant sur les projets intercommunaux par nature ou par destination. Par voie de conséquence, différents actes tels que les certificats d’urbanisme, les autorisations de lotir, les permis d’implanter, les permis de construire ou de démolir relèvent de la compétence exclusive de la Communauté urbaine.


Read also : Sénat : cinq projets de loi à examiner

Dans le même temps, les communes d’arrondissement ont une mission de développement de base qui les dispose à œuvrer à l’implantation d’un ensemble d’infrastructures devant concourir à l’amélioration du cadre de vie des citoyens locaux. Il doit donc s’établir un dialogue intelligent entre les parties pour que les produits de cette interdépendance génèrent une valeur ajoutée conséquente pour les destinataires finaux que sont les populations. 


Read also : Human Rights : Towards Commission, Parliament Collaboration Framework

La loi est-elle respectée ?


Read also : Parliamentary Relations : Cameroon, Israel Seek Greater Cooperation

La loi est visiblement mise à rude épreuve parce qu’une atmosphère portée par la perte de confiance s’est installée entre des acteurs politiques, eux même plongés dans un écosystème favorable à l’expression des embarras de cette nature entre mandants et mandataires en situation de gestion publique. L’espace public étant un lieu de conquête, il s’est établi un rapport de force que la partie qui n’avait pas les faveurs des dispositions normatives a adopté de retourner à son compte.


Read also : Extrême-Nord : 2,7 milliards pour le Conseil régional

Que convient-il de faire pour mettre un terme à cette situation qui tend à persister ?


Read also : Affordable Housing : Africa Seeks Practical Solutions

Il y a simplement lieu de renforcer les espaces de partage, d’apaisement et de dialogue entre les parties, afin qu’elles intègrent mieux les contraintes associées aux finalités de la décentralisation.


Read also : Shelter Afrique : quatre décennies d’investissement dans le logement

La concertation engagée par le préfet du Mfoundi pour sortir de la crise et apaiser les tensions peut-elle être le début d’une solution pérenne ?


Read also : Lutte contre le VIH/Sida : les jeunes filles en première ligne

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category