Conseil régional du Centre : 3 milliards de F pour commencer

Depuis hier, les Conseillers régionaux tiennent leur première session ordinaire dédiée à l’examen et à l’adoption du budget, pour l’exercice 2021.

Un air de retrouvailles flottait hier dans l’air de la salle « Ongola a samba », à l’Hôtel de ville de Yaoundé. Après un peu plus de cinq mois de séparation, les conseillers régionaux du Centre se sont revus. Cette fois pour examiner l’enveloppe budgétaire allouée à leur structure pour l’exercice 2021. Ceci, à la faveur de la première session ordinaire du Conseil régional. Les travaux ont été ouverts par le premier vice-président, Jean-Claude Sanama Nkono, en présence du gouverneur, Naseri Paul Bea. 


Read also : UPC : Calls for Reconciliation, Unitary Congress

Il ressort que le Centre table sur une enveloppe de 3 milliards de F. Un premier budget qui ne repose pas sur des prévisions de recettes à recouvrer, mais est plutôt constituée d’une provision octroyée en guise de dotation générale de la décentralisation. « Dotation de démarrage, elle ne sera pas consacrée à la réalisation des projets de développement sur le terrain, projets qui nécessitent, pour leur mise en œuvre, un transfert de ressources et de compétences à travers des décrets du Premier ministre et des arrêtés portant cahiers de charge des ministres compétents », a expliqué Jean-Claude Sanama Nkono dans son discours de lancement de la session. Par contre, ces fonds devraient permettre la mise en place effective du Conseil régional du Centre et l’élaboration des documents de planification et de cadrage budgétaire.


Read also : « Je souhaiterais faire partie des décideurs de demain »

Dans le détail, 1,8 milliard de F sont réservés aux dépenses d’investissement. Le reste, soit 1,2 milliard de F, sera consacré au fonctionnement. Les dépenses de fonctionnement incluent le paiement des indemnités mensuelles des membres du bureau et du personnel, les indemnités de session, l’organisation des sessions, le déploiement de l’administration et le règlement des charges afférentes. 


Read also : Cameroun – Congo : coopération frontalière satisfaisante

En ce qui concerne les dépenses d’investissement, le Conseil régional envisage l’acquisition et la sécurisation d’un terrain à hauteur de 200 millions de F. Cet espace servira de base aux engins de Génie civil pour les projets de développement du Conseil régional. Il sera également question de réaliser des travaux de réhabilitation et des aménagements nécessaires à la mise en place effective du Conseil. Les fonds vont aussi servir à l’achat d’équipements de bureau, de matériel roulant et d’engins de Génie civil (porte-chars, bulldozers, camions, etc.).


Read also : Jacqueline Koung à Bessike : le dernier hommage de la Nation

Les travaux s’achèvent demain 28 mai, après la finalisation des rapports des différentes commissions et le vote du budget. Les conseillers régionaux devront par ailleurs examiner et adopter le règlement intérieur du Conseil régional du Centre. 


Read also : Situation sécuritaire à l’Ouest : le dispositif resserré

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category