Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé : des équipements de pointe en route

Pr. Robinson Enow Mbu, Directeur général a annoncé l’introduction prochaine des échographies 3 et 4D, lors d’une conférence de presse mercredi.

La conférence de presse du Pr. Robinson Enow Mbu, mercredi, à l’occasion de ses 100 premiers jours à la tête de l’Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé (Hgopy), a été riche en révélations. « Notre hôpital sera le premier en Afrique à produire des échographies en 3 et 4D. Nous serons également dotés d’un scanner 128 barrettes, d’un laboratoire moderne et d’une table de radiologie télécommandée », a déclaré le directeur général de Hgopy, à l’entame de son échange avec les médias. Nommé par décret présidentiel le 18 février dernier, Pr. Robinson Enow Mbu est revenu sur ses premières actions. « C’est la première fois que j’officie dans la gestion des entreprises. Et pour ce faire, j’ai démarré par un état des lieux. Je voulais à tout prix faire un inventaire du personnel et des équipements », a expliqué le Directeur général. Pour ce faire, le manager multiplie alors les réunions services et de concertations, suivies de plusieurs descentes de terrain. Résultat, ce dernier découvre des équipements vétustes, un déficit en personnel, des problèmes de plomberie, d’électricité et d’équipement de protection contre le Covid-19. Le nouveau directeur général se retourne dès lors vers son ministre de tutelle, le Dr Manaouda Malachie. Moins de deux semaines après sa prise de fonction, Pr. Robinson Enow Mbu et son équipe bénéficient d’un appui du ministre de la Santé publique qui dote Hgopy de nouveaux équipements et augmente le personnel. 
Néanmoins, le directeur général refuse de se limiter aux dotations de sa tutelle. « Nous avons été conviés à une réunion de travail au Palais de l’Unité, où le chef de l’Etat nous a permis de faire l’état de nos besoins. Ceci, dans l’optique d’augmenter la capacité des hôpitaux en équipements de pointe, notamment en cette période de Covid-19 », a révélé le Pr. Robinson Enow Mbu. Occasion pour ce manager d’améliorer le plateau technique du centre hospitalier dont il a la charge depuis quelques semaines. En compagnie d’autres responsables d’hôpitaux de premières catégories à l’instar du Centre hospitalier universitaire de Yaoundé (CHU) et du Centre hospitalier de recherche et d'application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine (Chracerh), le directeur de l’Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé déclare avoir fait des propositions à la « haute hiérarchie ». Ces responsables de centres hospitaliers seraient donc en attente d’équipements de pointe. Pour l’heure, le Pr. Robinson Enow Mbu compte sur la participation de ses collaborateurs dans l’amélioration de ses services d’accueil et la prise en charge des malades.  
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category