Cameroun-Union européenne : la mutation du Fonds de développement se précise

Le ministre en charge de l’économie a eu une séance de travail avec l’ambassadeur, Philippe Van Damme jeudi dernier à Yaoundé à ce sujet.

Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey a reçu en audience jeudi 10 juin 2021, le coordonnateur national du Fonds européen de développement Aliou Abdoullahi et l’ambassadeur, chef de délégation de l’Union européenne (UE), Philippe Van Damme. D’après le diplomate, ils ont évalué la coopération Cameroun-UE, de même que des perspectives. A l’ordre du jour également, la mise en œuvre de l’accord de partenariat économique, la programmation 2021-2027 et le Plan d’action annuel 2021. Les priorités de la programmation régionale et multipays, la coordination du partenariat au sein du futur accord UE-Afrique-Caraïbes-Pacifique ainsi que de la mise en œuvre des projets en gestion centralisée étaient aussi au cœur des discussions.
Les échanges se sont appesantis sur le nouveau cadre de coopération entre le Cameroun et l’UE. D’après Philippe Van Damme, cet axe, désormais tourné vers l’ère post-Fonds européen de développement sera tout aussi intense mais dans un cadre légèrement modifié et adapté aux nouvelles réalités du Monde. Le Minepat et ses hôtes ont donc mené des réflexions poussées autour de l’instrument de voisinage, de coopération et de coopération internationale. Pour ce qui est de la coopération régionale, le diplomate européen a indiqué que le Cameroun jouait un rôle très important tant au niveau de la conceptualisation des projets qu’en matière de mise en œuvre surtout que le pays assume désormais un certain leadership dans plusieurs domaines en Afrique centrale en absence d’une capacité de comité économique de la région d’assumer un certain nombre d’activités. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category