Perception abusive de pensions : 131 bénéficiaires invités à se justifier

Ces derniers ont jusqu’au 18 juin prochain pour se plier à l’exigence du Consupe faute de quoi, ils pourraient être sommés de rembourser les montants indûment perçus.

Selon une source bien introduite dans les services du Contrôle supérieur de l’Etat, la mission d’audit et de vérification du Consupe au ministère des Finances (Minfi) a décelé des irrégularités dans le paiement des rappels de pension à 131 personnes de diverses administrations publiques. On y retrouve des noms de personnes dont le décès a été confirmé. Certains agents publics encore en activité ont par ailleurs déjà perçu des pensions retraite. D’autres aussi ont perçu des rappels auxquels ils n'ont pas droit et parfois plus d’un rappel de paiement pour un même pensionné. Des pratiques qui portent un sérieux préjudice au Trésor public, avec des pertes financières dont le montant n’a pas encore été rendu public.
C’est donc pour voir clair dans cette affaire que Mbah Acha Rose Fomundam, ministre délégué à la présidence de la République, chargé du Contrôle supérieur de l’État (Consupe), invite les 131 personnes concernées à se présenter dans ses services du mardi 15 au vendredi 18 juin. Ceci avec tout document pouvant justifier les rappels perçus. 
Comme l’ajoute notre informateur, « le Consupe redoute un réseau de fraude entretenue par des agents véreux du ministère des Finances et de la Fonction publique, où sont décidés et signés les ordres de virement. » L’initiative du Consupe participe de l’assainissement du fichier solde de l’Etat. C’est dans cette optique, explique notre interlocuteur, qu’il « est d’abord demandé à ces personnes de présenter à l’équipe de la mission d’audit et de vérification du Consupe, les documents prouvant qu’ils sont les véritables bénéficiaires de ces pensions. Ceux qui ne pourront pas le faire ou qui auront des pièces qui ne cadrent pas avec celles sollicitées, seront traduits devant le Conseil de discipline budgétaire et financière, instance interministérielle placée sous l’autorité du ministre délégué à la présidence, chargé du Contrôle supérieur de l’Etat. » 
Si, à ce niveau encore, les membres de ce Conseil ne sont pas convaincus, les concernés seront sommés de rembourser les montants indument perçus. Après les retraités, le Consupe s’attaquera à d’autres personnels impliqués dans ces pratiques faisant perdre d’importantes sommes d’argent à l’Etat. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category