Klinik Vip : arnaques à l’hôpital

Dévoilée au public le 6 juin dernier au Festico, la sitcom réalisée par Roger Nankap dénonce sous fond d’humour, les escroqueries dans les formations sanitaires.

Le premier réflexe que l’on a généralement lorsqu’on se retrouve face à un cas d’accident ou d’une personne faisant un malaise, c’est de la conduire dans la formation sanitaire la plus proche. Ceci, sans parfois prendre la peine de s’assurer de la qualité des soins qui y sont dispensés. Ainsi se présente la trame de la toute nouvelle série du réalisateur et producteur camerounais, Roger Nankap. Après trois années d’absence, le diplômé de l’Ecole de cinéma et télévision Cinecours du Canada a signé son come-back avec « Klinik Vip ». Il s’agit d’une sitcom qui met à nu sous fond d’humour, les arnaques en milieu hospitalier. 
C’est l’histoire loufoque et rocambolesque de Salamo Bayong, un vendeur de médicaments de la rue, propulsé à la tête d’une clinique par un concours de circonstance. Sans avoir été formé au préalable, ce docteur de fait se lance dans une course sans merci de gain. Il ira jusqu’à demander à ses collaboratrices de ne pas s’occuper des patients n’ayant pas les moins de payer leurs factures, bafouant ainsi le code de déontologie du métier. Il est assisté par deux infirmières dont l’une compétente et altruiste et l’autre usurpatrice comme le Dr Salamo Bayong. Le côté comique est porté par les patients d’un autre genre qui y défilent. Ce sont généralement des malades à problème, des accidentés qui n’ont même pas de quoi d’acheter un carnet de consultation, encore moins une seringue.
Ce scénario riche en rebondissements est cosigné par Roger Nankap et Timoléon Luc Boyoguenou. Ce dernier y assure également le directeur artistique. Il a d’ailleurs déclaré dans une interview que l’écriture s’est faite avec joie et plaisir tout comme la direction artistique. La sitcom produite par Master films international Sarl est portée par des acteurs professionnels et amateurs « liés par la joie de prester ». On y retrouve Timoléon Luc Boyoguenou, Carine Ezembe, Miriam Mengue, Alex David Longang, Clarence Takoudjou, Joseph Tyam et bien entendu Moussa Sindjah dans le rôle du Dr Salamo. C’est d’ailleurs la première fois pour ce comédien qui totalise plus d’une dizaine d’années de carrière de camper un rôle principal dans une série. Tournée en trois mois dix jours à Yaoundé, « Klinik Vip » a été dévoilée au grand public le 6 juin dernier en grande pompe au Festico. Pour le moment, le producteur a affirmé être en pourparlers avec des chaînes de télévision nationales et internationales pour sa diffusion.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category