Promotion des jeunes : du concret

Le ministre Mounouna Foutsou a inauguré un centre multifonctionnel, et conclu un partenariat avec une entreprise de télécommunications le 18 juin dernier à Douala.

Faciliter l’accès des jeunes aux avantages du numérique. C’est l’un des objectifs visés par le ministère de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec) à travers la signature du partenariat avec HTT Télécom (Yoomee mobile) ce 18 juin à Douala. Il est question d’offrir aux jeunes, par le biais d’une flotte, l’occasion d’échanger et de partager la connexion avec leurs pairs géographiquement éloignés. A travers ce partenariat, l’entreprise s’engage à dédier un pan de son programme « All-in-one for Youth » aux détenteurs de la carte jeune biométrique de l’Observatoire national de la Jeunesse. Ils bénéficieront d’une connexion Internet très haut débit offrant 10 minutes d’appels et sms gratuits vers d’autres réseaux ; l’accès à la carte Visa prépayée pour paiements et achats en ligne sécurisés.

Pour sa part, le Minjec va mobiliser son personnel en vue de sa participation aux différentes formations prévues dans le cadre de la convention de partenariat ; assurer l’interconnexion entre ses plateformes et celles de Yoomee mobile, entre autres. Le Minjec a souligné que cette convention vient enrichir l’écosystème de la carte jeune biométrique. Une convention qui intervient au moment où le Minjec a lancé, depuis peu, une opération d’enrôlement de 50 000 jeunes à la carte jeune biométrique. Poursuivant sa visite, le Minjec a inauguré le Centre multifonctionnel de promotion des jeunes (CMPJ) de Douala IIe. Une cérémonie qui s’est déroulée en présence du maire de Douala IIe, Me Denise Fampou. Le CMPJ, flambant neuf, a également reçu du matériel didactique (machines à coudre, matériel de coiffure, etc.). « Ce centre est non seulement une structure d’encadrement de proximité des jeunes, mais aussi et surtout un lieu par excellence de la mobilisation, de l’enrôlement des jeunes dans le Plan triennal jeunes», a précisé le Minjec.

Cette visite de travail lui a également permis d’aller à la rencontre des jeunes ayant bénéficié de financements de ce plan triennal ; des jeunes bien installés aujourd’hui grâce à leurs activités. « Le financement obtenu m’a permis de mettre sur pied ma structure de communication. Nous sommes spécialisés dans la communication de l’image de marque, le branding, les gadgets et supports de communication », fait savoir Isabelle Kenne, bénéficiaire. A en croire le délégué régional du Minjec pour le Littoral, 875 millions de F ont déjà été mis à la disposition de 785 jeunes dans le cadre du PTS-Jeunes.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category