« Ces méthodes ont fait leurs preuves »

Mireille Ntsama, auteur.

Pourquoi avez-vous décidé de partager dans un livre votre quotidien avec votre fils atteint d’autisme ? 
En réalité, c’est mon époux qui m’a poussée à me mettre à la rédaction de ce livre. Je tiens plusieurs formations sur l’autisme à travers le monde, à l’attention de parents ayant des enfants autistes. Et mon époux m’a fait remarquer que j’avais acquis déjà une certaine expérience et de nombreuses connaissances sur l’autisme, puis il m’a suggéré de mettre toute cette expérience dans un livre pour pouvoir aider les parents à ce sujet, particulièrement dans les pays francophones. Lorsque j’ai fait mes recherches, j’ai constaté qu’il n’existait pas vraiment ou très peu de livres en langue française donnant des stratégies pour aider des enfants autistes par exemple lorsqu’ils ont des problèmes de comportement ou concernant leur motricité. J’ai décidé à travers ce livre d’aider les parents et leurs enfants de manière formelle.
Quelles sont les perspectives proposées aux proches d’enfants autistes qui vont se pencher sur votre ouvrage ?
Ce livre a été rédigé afin que les parents d’enfants autistes rentrent dans la phase de l’acceptation de leurs enfants et les amènent à aider leur fils ou leur fille qui est en souffrance. S’il n’y a pas acceptation de cette souffrance, il sera difficile de venir en aide à son enfant. J’ai écrit ce livre en me disant que je dois montrer aux parents qu’avoir des enfants autistes n’est pas une fatalité. Ce n’est pas la fin du monde. On peut bien vivre avec l’autisme.
Votre livre rassemble une somme de techniques permettant aux parents de mieux vivre avec leurs enfants autistes. Comment avez-vous capté ces expériences ?
La première chose est que j’ai eu à acheter beaucoup de livres, afin de m’imprégner des méthodes pour pouvoir aider mon fils. Deuxièmement j’ai eu la chance d’avoir en appui la mairie de Washington DC où je vis, qui offre des formations gratuites pour les parents d’enfants autistes. Et ces formations-là permettent d’améliorer le langage, la socialisation, et de pouvoir faire face aux problèmes de comportement manifestés par les enfants autistes. Tout ceci m’a permis de réaliser ce livre. J’ai également obtenu le soutien de toute l’équipe qui s’est occupée de mon fils, entre autres son pédopsychiatre, son pédiatre. Chacun de ces spécialistes me donnaient toujours l’évolution de la situation de mon fils, soulignant les progrès qu’il fait à tels moments, et enregistrant les problèmes qu’il rencontrait et leurs origines. Ils me suggéraient ensuite des stratégies.
Ces méthodes ont-elles fait leurs preuves ?
Effectivement, elles ont fait leurs preuves. Mon fils parle très bien à présent. Si je vous le présente vous aurez du mal à savoir qu’il est dans le spectre autistique. Il a été admis dans l’une des plus grandes écoles aux Etats-Unis, où le fils de l’ancien président Donald Trump a été également admis, ceci grâce au passage avec brio de tous les tests d’admission et après étude de ses bulletins. 
Au Cameroun, de nombreuses familles vivent avec des enfants autistes sans toujours savoir comment s’y prendre avec eux. Comment comptez-vous promouvoir votre ouvrage auprès d’eux ?
Je compte me rapprocher des médias pour toucher un nombre conséquent de personnes concernées et qui gravitent autour de l’enfant, comme les parents, les éducateurs, les oncles et les tantes, bref les proches. Je suis également très active sur les réseaux sociaux. Sur cette plateforme, j’échange avec des influenceurs et leur demande de partager ces informations pour toucher le plus de monde possible. Je fais en sorte que les parents retrouvent leur confiance en la vie, en se battant pour leurs enfants, qu’ils se disent que ce n’est pas la fin de tout, ou qu’ils ont raté leur vie parce qu’ils ont un enfant autiste.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category