Akwa : un mort dans la chute d’un échafaudage

L’accident, survenu ce 14 juillet à « Douala Bar », a fait en outre une vingtaine de blessés.

Selon des informations obtenues de l’Hôpital Laquintinie, la chute d’échafaudage survenue hier, mercredi 14 juillet, a fait un mort et 22 blessés. Certains d’entre eux étaient sous soins intensifs dans cette formation sanitaire au moment où nous allions sous presse. L’accident s’est produit sur un chantier au lieu dit Douala bar à Akwa, peu avant 10h. D’après des témoins rencontrés par CT, plusieurs manœuvres étaient sur l’échafaudage quand il s’est rompu. Les victimes étaient en train de préparer le coulage d’une dalle. Ces ouvriers transportés donc à l’Hôpital Laquintinie voisin, y ont été immédiatement pris en charge.
Sur le site du chantier sinistré, policiers et gendarmes déployés en nombre, ainsi des éléments de la police municipale de Douala, ont sécurisé les lieux. Toujours d’après des témoignages, l’échafaudage, qui servait à faire monter le béton, était en matériaux provisoires (bois). S’y trouvaient des ouvriers et environ trois cents parpaings, qui devraient également être acheminés vers le haut. Des ouvriers non pourvus de tenues appropriées, ne portant aucun équipement de protection adapté pour les chantiers, etc.
Alors qu’ils sont en plein boulot, un bruit assourdissant se fait entendre : l‘échafaudage vient de céder. C’est la panique totale. Tant bien que mal, les propriétaires des boutiques et des caves avoisinantes apportent du secours aux victimes. Quelques minutes plus tard, c’est au tour des véhicules du Samu de l’Hôpital Laquintinie d’engager des aller-retour entre le lieu de l’accident et la formation sanitaire. Une enquête a été ouverte par les forces de maintien de l’ordre sur ce nouvel accident lié au bâtiment dans la ville de Douala.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category