Ndogbong : il égorge son père pour de l’argent

Un jeune homme de 26 ans, dénommé Paki, a commis un parricide dans la nuit de ce jeudi 5 août au lieudit « Fin goudron » Ndogbong, dans l’arrondissement de Douala III. La victime, un mécanicien automobile connu dans le quartier sous le prénom de Jean, a ainsi succombé aux nombreux coups de couteau infligés par son propre fils.
Selon des informations obtenues par CT, le drame a pour fondement une demande d’argent de poche. Le meurtrier a voulu en obtenir de son géniteur, mais sa sollicitation n’a pas eu la suite qu’il espérait. Son exigence étant insatisfaite, le fils s’est armé d’un couteau et a ôté la vie à son géniteur. La dépouille de papa Jean a été déposée à la morgue de l’hôpital de la Garnison militaire à Bonanjo. D’après des riverains, le parricide est un consommateur de stupéfiants, en plus de mener d’autres activités peu recommandables. Aux dernières nouvelles, il est aux mains de la gendarmerie.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category