Mbam-et-Inoubou : opérations lancées à Bafia

En lançant officiellement cette vaste campagne le 7 août dernier à la maison du parti de la ville, Robert Nkili, a invité au respect scrupuleux des textes organiques du parti.

La cérémonie de lancement des opérations de renouvellement des bureaux des organes de base et bureaux spécialisés du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), dans le département du Mbam-et-Inoubou a eu lieu samedi 07 août dernier. Dirigée par Robert Nkili, président de la Commission départementale de contrôle, elle s’est déroulée en la permanence du parti de Bafia. Occasion pour le mandataire du Comité central de revenir sur la circulaire du président national, Paul Biya, et de la note d’application du secrétaire général du Comité central, Jean Nkuete. Ce, en présence du vice-président de ladite Commission départementale, Achille Bassilekin III, du chef de la délégation départementale permanente du Comité central, James Onobiono et de nombreux militants de base. 
Avant de déclarer lancée la campagne de renouvellement proprement dite, Robert Nkili a insisté sur le respect scrupuleux des textes du parti organisant lesdites opérations. Aussi, a-t-il mis l’accent sur l'inclusion des minorités, des personnes vulnérables (...), la capacité à performer. Concernant ce critère de sélection, le président de la Commission départementale de contrôle pour le Mbam-et-Inoubou a demandé à ses camarades chargés de mener ces opérations (présidents des Commissions de sections, sous-sections) de veiller à ce que les candidats choisis soient capables d'atteindre les objectifs fixés par la circulaire du président national, Paul Biya. « Evitons le favoritisme. Choisissons les militants méritants et engagés ayant des états de service reconnus », a-t-il recommandé. Il est notamment revenu sur les trois critères fondamentaux édictées par la circulaire du président national du RDPC, Paul Biya. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category