Beedi : une femme et son bébé retrouvés morts

A. Ngako, la trentaine, et son enfant Noé, 10 mois, découverts dimanche dans un domicile.


Diligentée par la police, l’enquête se poursuivait encore hier au moment où nous allions sous presse. Enquête sur une affaire qui n’en finit pas de susciter émoi et interrogations. Dimanche dernier dans un domicile au quartier Beedi (dans l’arrondissement de Douala V), A. Ngako, la trentaine, ainsi que son bébé de 10 mois, prénommé Noé, ont été retrouvés sans vie. Et, fait étrange, chacun dans un récipient rempli d’eau. La mère dans un fût en plastique bleu, dont ses jambes non couvertes débordaient dans une posture macabre. L’enfant, portant une grenouillère rayée bleu-blanc, avait la tête et le haut du buste au fond d’une bassine beige pleine d’eau. Sa posture n’est pas belle à voir non plus…
De sources proches de l’enquête, la jeune femme vivait dans ce domicile depuis un an avec un concubin, le prénommé Hector. Ce sont les frères de ce dernier qui auraient découvert les deux dépouilles, dans des circonstances non encore élucidées. Le concerné, père présumé du bébé décédé, était, de ses propres dires, hospitalisé dans un centre de santé non loin du lieudit Feu rouge Bessengue. Hector a regagné son domicile lundi dernier, jour où il a été entendu par la police. L’intéressé n’a pas été interpellé.
Les deux dépouilles ont été déposées, par la famille du prénommé Hector, à la morgue de l’hôpital de district de Logbaba, dans l’arrondissement de Douala III.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category