Flashback : Zambie, une couronne riche en symboles

Les Chipolopolos ont remporté leur unique trophée au Gabon en 2012.

La demi-finale Zambie-Ghana vient de s’achever au stade de Bata, ce soir du 8 février 2012. Grâce à leur victoire sur le score d’1 but à 0 devant leurs adversaires, les Chipolopolos viennent de se qualifier pour la finale de la  28e édition de la Coupe d’Afrique des nations co-organisée par le Gabon et la Guinée équatoriale. La joie se mêle à l’émotion dans l’équipe zambienne. En effet, depuis le début du tournoi, elle est basée à Bata, la capitale économique de la Guinée équatoriale. Mais, pour la finale, Chris Katongo et ses coéquipiers doivent se rendre à Libreville. L’évocation de la capitale gabonaise est reliée au triste souvenir, d’avril 1993, avec le crash de l’avion de  l’équipe zambienne aux abords des côtes gabonaises, alors qu’elle se rendait au Sénégal pour un match éliminatoire de la Coupe du monde 1994. Toute une génération, à l’exception de Kalusha Bwalya, qui n’a pas voyagé dans cet avion, a été décimée. En 2012, en tant que président de la Fédération zambienne de football, c’est lui qui conduit la délégation venue de Lusaka. 
D’ailleurs, dès leur arrivée à Libreville, les poulains du sélectionneur Hervé Renard se rendent aux larges des côtes gabonaises afin de s’y recueillir. Ils ne sont pas seuls, dans ce groupe, on retrouve deux anciens chefs d’Etat, Kenneth Kaunda et Rupiah Banda. Dans le groupe, rien qu’une victoire peut effacerà ce souvenir douloureux. Comme si la nature avait décidé de panser cette blessure, c’est au cours de la fatidique épreuve des tirs au but que la Zambie sera sacrée championne d’Afrique. Il faudra attendre la deuxième phase de cette étape pour que les Chipolopolos s’imposent par 8 contre 7. A l’issue du temps réglementaire, la Zambie et la Côte d’Ivoire sont à égalité (0-0). C’est l’explosion de joie au stade de l’Amitié d’Agondjé de Libreville et à Lusaka. Impossible de trouver le sommeil puisqu’un vol spécial viendra chercher les Champions d’Afrique au petit matin du 13 février 2012. 
Ainsi s’est achevée la fabuleuse aventure des Chipolopolos à cette compétition, qui avait d’ailleurs bien commencé. Leur premier match contre le Sénégal s’est soldé sur une victoire (2-1). Cette année-là, les Lions de la Teranga font partie des favoris.  Puis, un score de parité a sanctionné leur deuxième sortie face à la Libye (2-2). Pour terminer la phase de poule, ils prennent le dessus sur le Nzalang Nacional de Guinée équatoriale. En quarts de finale, la Zambie a dominé le Soudan avant d’aller affronter le Ghana. A côté du trophée, le capitaine zambien, Chris Katongo est sacré meilleur joueur de la compétition. Grâce à ses trois buts, il figure aussi dans le groupe des sept meilleurs buteurs du tournoi. 
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category