Amobé Mevegue: Le début des adieux

Les obsèques du célèbre journaliste culturel et animateur se dérouleront ce week-end. Hier matin, sa dépouille est arrivée au Cameroun en provenance de Paris.

Retour lourd et fort en émotion au pays natal. L’émoi était à son comble quand à 6h30, la dépouille d’Amobé Mevegue a fait son entrée, avec en fond sonore des louanges au Seigneur, dans un espace de l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen spécialement réservé pour une brève cérémonie d’hommage à l’illustre disparu. Dans la fraîcheur matinale de ce mercredi matin, les proches d’Amobé sont en plein recueillement. Quelques minutes avant, se posait l’avion de la compagnie Air France en provenance de Paris, qui ramenait le célèbre journaliste culturel et animateur à sa terre mère. C’est ici, précisément à Nkolbogo 1 par Sa’a dans la Lékié, qu’il reposera.

Pour honorer ce fils du Cameroun qui a fait briller l’étoile de la nation à travers le monde, plusieurs personnes ont fait le déplacement de l’aéroport hier matin. Parmi elles, des personnalités au premier rang desquelles S.E André-Magnus Ekoumou, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Cameroun en France, des membres de la famille du défunt en majorité, sans oublier ses collaborateurs qui depuis des décennies l’ont accompagné dans sa multitude de projets. Nombre d’entre eux, vivant au Cameroun ou résidant en France, sont venus manifester leur sollicitude à Coumba Sow épouse Mevegue, ainsi qu’à ses enfants, et aux parents d’Amobé. C’est sous le signe de la méditation que s’est ensuite déroulé l’office religieux concélébré par l’Abbé Claude Bertrand Mengue Assoah et l’Abbé Alexis Bossionona. Une messe courte mais solennelle, dite pour rappeler à tous l’importance et la grandeur du regretté Amobé, disparu le 8 septembre dernier à l’âge de 52 ans des suites de maladie. Les officiants ont surtout tenté par des mots bien choisis et la force des Saintes Ecritures, d’apporter de la consolation aux proches éplorés.

Au terme de la cérémonie de recueillement à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen, le cortège funèbre s’est ébranlé en direction de l’Hôpital Général, suscitant au passage encore plus d’émotions. C’est par l’Hôpital Général justement que se déroulera la suite des obsèques dès ce vendredi 24 septembre avec la levée de corps prévue à 10h, avant la conclusion ce samedi à Nkolbogo 1 par l’inhumation. Le Cameroun, mais aussi le monde entier qu’il a tant aimé parcourir micro en main, diront alors adieu au promoteur culturel, animateur, journaliste, cinéaste et fondateur de la chaîne de télévision Ubiznews.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category