Sotigui Awards: Deux Camerounais récompensés

Samedi dernier, Emy Dany Bassong et Rigobert Tamwa ont respectivement remporté les prix des meilleures interprétations féminine et masculine à la 6e édition à Ouagadoudou, au Burkina Faso.

L a ville de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, a brillé de mille feu le weekend dernier, à l’occasion de la sixième édition des Sotigui Awards, une cérémonie qui consacre les meilleurs acteurs et comédiens du continent africain et de sa diaspora. Parmi les étoiles qui ont fait scintiller le ciel ouagalais, on note la présence des Camerounais, Rigobert Tamwa et Emy Dany Bassong. Ils font partie de la vingtaine de comédiens qui se sont succédés au podium samedi dernier à Canal olympia pour recevoir des prix pour leurs performances dans des films ou séries. Le rôle d’intrépide beau-père, «Mr Mbarga » dans la série « Madame…Monsieur » d’Ebenezer Kempombia a valu le Sotigui de la meilleure interprétation masculine à « Eshu », tandis que sa bellefille dans la même fiction décroche le Sotigui de la meilleure interprétation féminine. Un doublé qui intervient 13 jours après le sacre de ces deux comédiens aux Canal 2 Or au Cameroun. Une belle reconnaissance pour ces stars du petit et grand écran qui agrémentent la vie des cinéphiles par leurs rôles au cinéma et à la télévision. En dehors des deux Camerounais, d’autres figures bien connues du public camerounais ont été auréolés. Il s’agit entre entres de la Sénégalaise Amélie Mbaye, dite Mage dans la série à succès «Golden » et Aline dans le téléfilm « Monia et Rama » diffusée au début des années 2000. Elle a reçu un trophée d’honneur pour l’ensemble de sa riche carrière. La même distinction a aussi été attribuée aux Sud-Africains, Connie Ferguson et Seelo Maake KaNcube dit Kozi de la série « La Reine ». Ainsi qu’à la Sénégalaise, Joséphine Zambo, la doyenne du cinéma africain qui donne vie à des personnages à l’écran depuis 52 ans ; et au Ghanéen, Kofi Ajorlolo, doyen de Nollywood, entre autres. La distinction suprême quant à elle s’envole pour la Gouadeloupe, grâce à Luc Saint-Eloy, qui a d’ailleurs aussi remporté le Sotigui du meilleur acteur de la diaspora.

Au-delà des récompenses, ces «Oscars de l’Afrique » promus par l’Académie des Sotigui et pilot&eacut...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category