Voyage dans nos intestins

Le livre de Giulia Enders, jeune étudiante allemande en médecine, sur cet organe est un immense succès de librairie. 

Surpoids, dépression, diabète, maladies de peau, maladie de Parkinson, allergies... et si tout se jouait dans l'intestin ? Il fallait oser consacrer plusieurs pages à cet organe et à ses bactéries. C’est bien ce qu’a fait Giulia Enders en choisissant de l’étudier et non le cœur, les poumons ou les reins – autant d’organes sur lesquels on est encore loin d’avoir tout dit et qui bénéficient d’une image nettement plus «propre» que celle du tube, long de plusieurs mètres, qui nous sert à digérer et débouche sur l’innommable anus. Se basant sur les recherches les plus récentes et les expériences les plus étonnantes, elle fait une visite détaillée du tube digestif. L’ouvrage n’est pas rébarbatif, contrairement à ce que peut laisser penser le sujet. Plutôt passionnant et drôle.
Au fil des pages de son brillant ouvrage, la jeune doctorante en médecine, plaide pour cet organe qu'on a tendance à négliger, voire à maltraiter. Elle explique le rôle que joue notre « deuxième cerveau » et son « microbiote », ensemble des organismes l’habitant, dans certains de nos problèmes de santé et notre humeur. C'est avec des arguments scientifiques et enthousiasme qu'elle nous invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments ainsi qu'à appliquer quelques règles très concrètes en faveur d'une digestion réussie. Illustré par Jill Enders, la sœur de l'auteur, voici un livre qui nous réconcilie avec notre ventre. Très surprenant de fluidité, l’essai est justement digeste tant la vulgarisation extrêmement imagée en est réussie au point de nous faire vivre cette lecture comme un roman policier. On se surprend ainsi à dévorer ces 300 pages d’une traite. Nous vous déconseillons tout de même de le lire juste avant de passer à table.
Depuis 2014 et sa sortie en Allemagne, Giulia Enders, hypnotise libraires et lecteurs avec son « Charme discret de l'intestin », paru en France en avril 2015 chez Actes Sud. Son ouvrage n'en finit pas de caracoler en tête des ventes. La doctorante et nouvelle star allemande de la médecine rend compte des dernières découvertes sur un organe sous-estimé. Illustré avec beaucoup d’humour par la sœur de l’auteur, cet essai fait l’éloge d’un organe relégué dans le coin tabou de notre conscience. Véritable phénomène de librairie, « Le Charme discret de l’intestin » s’est vendu à 950 000 exemplaires en Allemagne et sera publié dans 26 pays.


 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie