Forum des métiers de la mode et du design : Donald Chindjou, ciseaux dorés

Le jeune créateur a été primé le 20 novembre dernier à Yaoundé au cours de la cérémonie de clôture.

Un air traditionnel chic. Des tuniques, boubous et des vestes Oversize, le tout agrémenté de masques faciaux (devenus par la force de la pandémie de Covid-19, l’accessoire incontournable). C’est cette inventivité qui a valu le « Prix IFC », le plus prisé du Forum des métiers de la mode et du design, à Donald Chindjou, jeune créateur. Un dénouement heureux au prix de beaucoup de travail et de sacrifices. « La semaine de la mode n’était facile à gérer. Il fallait faire des essayages, des castings de mannequins, des retouches. Heureusement ce travail a payé », se réjouit le vainqueur de cette compétition opposant des jeunes ciseaux, futures pépites de la mode. 
Donald Chindjou a reçu son prix des mains de l’ambassadeur de France au Cameroun, S.E. Christophe Guilhou, et de la Sénatrice Aïcha Pierrette Hayatou, marraine du Centre des créateurs de mode du Cameroun, dirigé par Yves Eya’a, promoteur du Forum arrivé à sa 12e édition. Le 20 novembre dernier, la semaine de la mode à Yaoundé, entamée le 15 novembre dernier, rentrait en gare tout en dévoilant le fruit du travail de jeunes créateurs immergés dans des Masters Classes depuis le mois d’avril dernier. Pour se démarquer des autres candidats, Donald Chindjou fait savoir qu’il avait opéré un retour aux sources. « Je me suis inspiré des masques d’éléphants. Dans la région de l’Ouest, ces masques sont utilisés lors de cérémonies et certaines danses traditionnelles. J’ai rendu cela par ma collection », a-t-il dit. Après cette aventure, Donald Chindjou qui a été primé par l’Institut Français compte mettre sur pied mon atelier et former des jeunes dans la ville de Bafoussam.
A ce grand défilé de clôture le 20 novembre dernier à l’Hôtel Hilton, les onze créateurs retenus ont étalé les acquis de leur formation, et rivalisé de créativité sur le podium. Les différents partenaires de l’évènement, notamment la GIZ/Procoton, coopération allemande, qui a financé une partie du projet, ont une fois de plus montré leur soutien en accompagnant les jeunes entrepreneurs camerounais par leur élan de générosité. L’événement s’est clôturé par la présentation d’une compilation d’œuvres d’Imane Ayissi, directeur artistique du Forum des métiers de la mode et du design et responsable de la Master class pour les jeunes créateurs de mode. Yves Eya’a, promoteur du Forum a également pensé à décerner un prix à Imane Ayissi pour son engagement et sa participation depuis le lancement de l’évènement.  
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category