Maladies tropicales négligées : des travaux de chercheurs évalués

Une rencontre ouverte le 29 novembre à Douala par l’Oceac, consacrée à 19 projets de doctorat qu’elle appuie.

L’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (Oceac) a ouvert lundi 29 novembre dernier à Douala une rencontre annuelle dans le cadre du projet dit de lutte contre les maladies tropicales négligées (Mtn). Il était question, plus précisément, d’évaluer 19 projets de recherche, des thèses de doctorat, soutenus par l’organisation, s’agissant de la lutte contre le fléau susmentionné. Une « revue des interventions de recherche académique sur les Mtn », pour reprendre le thème des travaux, étalés sur deux jours.
« Le fondement de base de notre projet Mtn est de lier la recherche sur les Mtn à la mise en œuvre des projets de lutte et contrôle de ces maladies, afin d’améliorer, par l’efficacité de cette recherche, les mesures de lutte et de prise en charge dans notre sous-région Cemac », a expliqué le secrétaire exécutif de l’Oceac, Dr Manuel-Nso Obiang Ada.
Outre les doctorants – contractualisés avec l’Oceac et venant de divers pays de la sous-région – des promoteurs de projets dédiés également à l’éradication des maladies tropicales négligées sont associés à l’opération.
Mais pour en revenir aux chercheurs, il est attendu, au sortir des travaux, la présentation de la mise en œuvre de chaque projet de recherche (niveau d’avancement, rapprochement activités réalisées/activités planifiées) ; la présentation de la mise en œuvre des recherches de chaque doctorant ; la présentation des leçons apprises par rapport à la mise en œuvre des projets pendant la pandémie à Covid-19, etc. Le secrétaire exécutif de l’Oceac se veut optimiste pour la suite. « La r...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category