Budget 2022: La répartition des enveloppes

C’est officiel depuis le 16 décembre 2021. La loi de finances de l’exercice 2022 a été promulguée par le président de la République.

L’enveloppe de cette année budgétaire s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 5 752,4 milliards de F, contre 5 480,4 milliards de F pour l’exercice qui s’achève. Soit une hausse de 272 milliards de F. La loi de finances, examinée au cours de la 3e session ordinaire de l’année législative 2021, se veut conforme à l’esprit des orientations contenues dans la circulaire rendue publique à cet effet le 30 août 2021 par le président de la République sur la préparation du budget de l’Etat.

Avec son élaboration, l’Etat table sur une croissance à 4,2% contre 3,6% en 2021. Une croissance qui devrait être portée par de multiples facteurs, au rang desquels, la maîtrise de la pandémie de Covid-19, les retombées de l’organisation de la Can, une contraction moins prononcée dans le secteur pétrolier et gazier, ainsi que l’atténuation des problèmes sécuritaires.

Sur les principales préoccupations, les pouvoirs publics veulent poursuivre avec la mise en œuvre des grands projets infrastructurels, la poursuite du plan de soutien à la production des biens de grande consommation, l’amélioration du climat des affaires, la consolidation des acquis et l’accélération de la décentralisation qui devrait voir les régions rentrer de plain-pied dans les missions qui sont les leurs en faveur du développement de nos contrées. Le texte promulgué par le président de la République institue du reste du droit d’accises spécial destiné au financement de certaines activités des collectivités territoriales décentralisées.

Mais comment ne pas prendre en compte la pandémie à coronavirus qui poursuit ses mutations, avec l’apparition de nouveaux variants ? Dans ce cas, le Cameroun entend poursuivre avec la riposte sanitaire contre la pandémie, en mettant l’accent sur la vaccination. Non sans rappeler aux populations, l’urgence de préserver dans l’observance des gestes barrières. Dès le 9 janvier 2022, le Cameroun va accueillir la jeunesse sportive continentale qui viendra participer à la 33e édition de la CAN TotalEnergies 2021. Si du côté infrastructurel tout semble prêt, il s’agit dès à présent de regarder les autres aspects de l’organisation de la compétition pour lui assurer un succès à la dimension des attentes des Camerounais.

Pour ce qui est des mesures incitatives à la création des emplois en faveur des jeunes, seront exonérées des prélèvements fiscaux, les indemnités versées par les entreprises qui offrent des stages pré-emploi aux jeunes diplômés. S’agissant du fonctionnement des comptes d’affectation spéciale, la part des ressources qui leur est allouée passe de 245,2 milliards de F en 2021 à 152,7 milliards en 2022. Des ressources récupérées qui pourraient servir au soutien aux secteurs de l’agriculture, de l’&e...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category