Ensemble national : plus de 325 millions pour 2022

C’est le projet annuel de performance voté lors du Conseil de direction le 21 janvier dernier à Yaoundé sous la présidence du ministre Bidoung Mkpatt.

Plus de 325 millions de F. C’est le projet annuel de performance de l’Ensemble national, équilibré en recettes et en dépenses. Celui-ci a été examiné, adopté et validé vendredi dernier à Yaoundé au cours de la cinquième session ordinaire du Conseil de direction de cette structure rattachée au ministère des Arts et de la Culture (Minac). Les travaux présidés par le ministre Bidoung Mkpatt ont connu la présence du directeur de l’Ensemble national, Leandre Ghislain Etamba Beleme, qu’assistait Ngede Joyce Senge Ekelle, directeur-adjoint.

Dans son propos liminaire, le Minac a fait savoir que ce projet de budget va permettre à l’Ensemble national d’amorcer avec sérénité et efficacité la phase de l’opérationnalisation progressive et rationnelle de ses missions régaliennes de manière générale, mais visera surtout à soutenir et à favoriser spécifiquement la mise en œuvre de deux sous-programmes : opérationnel et support.

Dans les détails, Leandre Ghislain Etamba Beleme a dévoilé la feuille de route de 2022 contenue dans le projet annuel de performance. En ce qui concerne le sous-programme opérationnel, l’Ensemble national étant dans sa phase opérationnelle doit redynamiser ses différentes composantes à savoir : les sections Ballet national, Théâtre national et Orchestre national à travers leurs déploiements sur l’ensemble du territoire national aux fins de favoriser l’émergence du secteur culturel, de le rendre marchand, organisé, compétitif et créateur de revenus durables.

Pour ce qui est du sous-programme support, les activités s’articulent autour de l’amélioration des conditions et cadre de travail, la mobilisation des ressources financières, le d&eacu...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category