Arts et culture : du matériel pour l’Ensemble national

Acquis récemment par le MINAC, il a été remis le 16 janvier dernier au cours d’une soirée artistique à Yaoundé.

Deux heures de show. C’est le temps qu’a duré la soirée artistique organisée le 16 janvier dernier au Centre culturel camerounais pour la présentation du nouveau matériel de sonorisation octroyé à l’Ensemble national. C’était en présence du ministre des Arts et de la Culture (MINAC), le Pr. Narcisse Mouelle Kombi et plusieurs hôtes, dont certains venus de  France. Au cours de la soirée, le public a eu droit à différents styles artistiques. Ainsi, des danses traditionnelles aux chants patriotiques exécutés par les chorales, en passant par les poèmes, les slams, les artistes se sont succédé sur la scène. En plus d’être agrémenté d’effets spéciaux : jeux de lumière, fumée, etc.,  le spectacle était séquencé par les interventions du présentateur de la cérémonie et ponctué par des encouragements du public à travers cris et applaudissements. L’ambiance est montée d’un cran lorsque les artistes de l’orchestre national présents ont pris possession du matériel pour une « live session ». Le public a véritablement pu apprécier la puissance du nouveau matériel.
Mais avant ce show, il y a eu la phase protocolaire, au cours de laquelle le MINAC a lancé les festivités. Il a alors expliqué que la présente cérémonie est un pas de plus vers la restructuration complète de l’Ensemble national, service rattaché au MINAC. «La culture nous le savons au Cameroun, ainsi que le président Paul Biya la décrit, est conçue comme le ciment, ingrédient principal de l’unité et de l’intégration nationale. Elle est là pour jeter des ponts entre des peuples. Le Cameroun n’est véritablement qu’un Cameroun fort que s’il est à mesure de se préserver des frénésies micro identitaires et des hérésies sécessionnistes et la culture est là pour fédérer tous les cœurs. C’est pourquoi nous devons faire notre possible pour valoriser notre chère culture».
Le matériel acquis pour l’Ensemble national en général et l’Orchestre en particulier est un matériel de sonorisation qui va permettre, selon Joseph Eloundou Atangana, directeur de l’Ensemble national, aux groupes artistiques du Cameroun de promouvoir, diffuser et produire des spectacles de haut niveau, pour consolider l’identité camerounaise dans sa diversité, à l’intérieur du pays comme à l’extérieur et aussi à animer des soirées au Centre culturel camerounais.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie