Trois collines de Yaoundé à reboiser

La Communauté urbaine de Yaoundé et l’Institut de la Recherche pour le Developpement ont signé une convention relative à l’opération mercredi 18 janvier dernier.

La Communauté urbaine de Yaoundé envisage dans les prochains mois de restaurer les massifs forestiers des collines et hauts reliefs de la ville. C’est dans ce cadre que mercredi dernier au cours d’une brève cérémonie, elle a signé un accord de partenariat avec l’Institut de recherche pour le développement (IRD), l’établissement français de recherche.  Le projet s’inscrit dans le cadre d’un plan pluriannuel visant à préserver les cordons forestiers péri-urbains afin de stopper le front d’urbanisation qui menace l’écosystème avec des risques d’éboulement et d’érosion. Ainsi au cours de cette année, la CUY prévoit de planter des arbres pour reboiser les monts Messa, Mbankolo et Yéyé.
Mais avant, l’institution française va se charger de réaliser une étude préalable de quatre mois. Celle-ci proposera des pistes d’actions concrètes pour reboiser et aménager les monts concernés.
 Le rapport comportera un volet botanique qui va s’appesantir sur un inventaire des espèces végétales présentes sur les trois collines, des recommandations concernant les sites prioritaires à protéger ou à reboiser. Ainsi que des espèces végétales pouvant être utilisées pour la reforestation. Sur le plan ichtyologique (partie de la zoologie qui traite des poissons), le rapport établira un inventaire de la faune des cours d’eau et des poissons dans la zone considérée et proposera également des actions à mener pour conserver la biodiversité.   

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie