Soutien à la politique culturelle: les bénéficiaires dévoilés

Un communiqué du ministre des Arts et de la Culture rend publics les récipiendaires du premier semestre du compte d’affectation spécial. 

Le ministre des Arts et de la Culture (MINAC), Narcisse Mouelle Kombi, dans un communiqué, a récemment rendu publique la liste des bénéficiaires, pour le premier semestre, des fonds alloués au compte d’affectation spécial pour le soutien de la politique culturelle. Cette disposition se rapporte au décret n°2001/389 du 5 décembre 2001 du président de la République, qui met en place ledit compte baptisé le CASSPC. 
Les objectifs de ce compte sont clairs. Il vise la production, la promotion et la diffusion des arts et de la culture du Cameroun certes, mais au premier chef, il met en avant les acteurs du secteur culturel désireux d’en faire l’un des domaines de référence au Cameroun. La liste des personnes physiques et morales sélectionnées par la Commission des arts et des lettres ou ayant joui d’un appui sur le CASSPC dans le cadre du premier semestre 2016, en application des dispositions du décret, vient d’être révélée. L’on apprend que les élus, qu’il s’agisse d’artistes, d’hommes de lettres, d’associations culturelles, de promoteurs culturels ou de manifestations culturelles, ont reçu aides, subventions, allocations et primes diverses. Selon le communiqué, l’enveloppe totale de cette opération s’élève à 331.133.979 F (soit plus de 330 millions F), répartis en différentes catégories. 
Il y a d’abord les appuis aux festivals et autres événements culturels, qui s’adjugent la plus grosse part avec plus de 250 millions de F. Des événements comme le « Ngan Nkam », le Cameroon International Film Festival (CAMIFF), le Salon international du livre de Yaoundé (Silya), entre autres, figurent dans la première partie de cette liste de bénéficiaires. Egalement concernés : l’accompagnement de l’organisation d’obsèques d’artistes disparus ; les aides pour les maladies ; le support à la diffusion d’œuvres musicales, à la production musicale, mais aussi à la diffusion et à la production cinématographique et audiovisuelle. La publication d’œuvres littéraires et des projets d’arts dramatiques, ainsi que l’achat d’ouvrages pour le compte de la centrale de lecture publique sont eux aussi compris dans ce compte d’affectation spécial. 

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie