Arts plastiques : les Camerounais du Dak’Art

Dans la capitale sénégalaise et ses environs, une dizaine d’ambassadeurs du 237 répondent présent à la biennale depuis jeudi dernier.

La tradition des grandes rencontres culturelles veut qu’elles abritent un « In » (sélection officielle) et un « Off » (sélection non officielle). La 14e édition de la biennale de l’art africain contemporain Dak’Art, qu’abrite la capitale sénégalaise, ne déroge pas à la règle. Et bonne nouvelle, dans son « In » comme dans son « Off », elle regorge de pépites camerounaises. Victor Sonna, Jean Kamptchouang et Haho Hankdon, forment le trio camerounais de la sélection officielle, parmi 59 artistes choisis par un jury international. Depuis le 19 mai et ce jusqu’au 21 juin prochain, ils vont exposer leurs travaux aux yeux du continent. Derrière les expos officielles, un autre monde grouille de couleurs et de richesses artistiques. Dans cet univers parallèle du « off », un autre trio camerounais se distingue à Dakar. 
Christian Etongo, Justine Gaga et Yvon Ngassam se joignent à un collectif d’artistes pour aborder « Le don » sous l’angle de la cohabitation humaine, de l’économie et de l’écologie. Ce groupe d’artistes plasticiens engagés dans une exposition sur l’Ile de Gorée. Christian, Justine et Yvon se prêtent à cette effusion d’idées, appelant à la lutte contre la démesure, ce gouffre flagrant entre l’extrême pauvreté et l’extrême richesse. Le don de soi est-il encore possible à l’heure où les ambitions capitalistes rongent le monde ? Ces artistes veulent y croire, se dressant contre la regrettable réalité, celle où l’argent est le seul maître. D’ailleurs, ils se livrent et révèlent à tous leurs idéaux face aux catastrophes climatiques, l’augmentation des inégalités sociales, la multiplication des guerres, entre autres. Cette révolte prend diverses tournures. Christian Etongo dans sa performance « Totem » lève le voile sur l’exploitation abusive des minerais au profit d’une infime proportion de la société, quand Justine Gaga et Yvon Ngassam se confient sur le sujet à travers des installations fortes, véritables sources de questionneme...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category