« Un travail de fond se fait »

Bidoung Mkpatt, ministre des Arts et de la Culture.

Monsieur le ministre, l’Allemagne annonce le retour des œuvres prises au Cameroun pendant la colonisation. Quelle aura été l’implication du gouvernement dans ce processus ?
Je voudrais souligner d’emblée que la question du retour des œuvres artistiques, et notamment du Ngonnso à laquelle vous faites allusion est suivie depuis toujours par les plus hautes autorités de notre pays, en l’occurrence, le président de la République, chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Paul Biya. C’est dans ce contexte que, le 26 octobre 2021, il va marquer son très haut accord, habilitant leurs Majestés Sehm Mbinglo I, Fon de Nso et Paul Milord Bwanga, chef supérieur du Canton Belle Belle, à entrer en négociation avec les musées allemands pour le rapatriement des objets d’arts patrimoniaux qui s’y trouvent. Cette habilitation renforçait celle donnée à Sa Majesté Hamidou Bello, Lamido de Tibati, pour la même cause. Bien entendu, ces propositions ont été faites au président de la République, suite aux résultats du travail technique effectué avec les différentes parties prenantes dans le cadre du Comité interministériel dédié à la récupération des biens culturels du Cameroun à l’étranger. 
Le Cameroun est donc prêt à accueillir ces objets. Où seront-ils exposés et sécurisés ?
Actuellement, il y a un travail de fond qui se fait au bénéfice du Musée national et du réseau des musées royaux qui vont permettre à ces œuvres d’être conservées dans de bonnes conditions. A ce titre, le Musée national bénéficie de l’assistance technique d’Expertise France, pour le moment, dans le but de le hisser aux standards internationaux les plus contraignants. Par ailleurs, depuis que cette problématique se pose pour l’ensemble des pays africains, au Cameroun on a élaboré une Stratégie nationale pour la mise en œuvre des activités de rapatriement des objets d’art illégalement exportés ou entreposés à l’étranger. Tout cela, sous la coordination de Monsieur le Premier ministre, chef du Gouvernement, avec l’implication permanente des communautés concernées.
Que prévoit cette Stratégie ? 
Cette stratégie nationale est l’effort d’organisation pragmatique par le gouvernement des programmes d’activités appropriés pour assurer avec efficience le retour du patrimoine culturel des différentes communautés camerounaises. L...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category