Edéa : les recettes fiscales à optimiser

La mairie de la ville a déployé jeudi une Task force sur le terrain, avec en vue l’optimisation de la collecte auprès des contribuables.

La mairie de la ville d’Edéa veut doubler ses recettes issues de la collecte auprès des commerçants installés au « Marché du bord » et au Marché central de la ville. Lesquelles recettes sont d’environ huit millions de francs par an actuellement, selon une source à la Communauté urbaine. Pour matérialiser cette ambition, le maire de la ville, le Dr Albert Emmanuel Nlend, a déployé sur le terrain jeudi dernier une Task force composée de membres de la Recette municipale, de la direction des Affaires financières et économiques, ainsi que de la direction des Services techniques. Quelques conseillers de la Communauté urbaine d’Edéa étaient également de l’opération qui s’est déroulée, dans un premier temps, au Marché central pour un recensement systématique des occupants de l’espace marchand.
Dans le viseur de cette opération commando, l’optimisation de la collecte des recettes propres de la Communauté urbaine, recettes qui sont une ressource de première importance pour les collectivités territoriales décentralisées. Les membres de la commission ont ainsi procédé à une identification de tous les contribuables de cet espace, ont vérifié ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category