« Les travaux reprendront à grands pas »

Julien Serge Abouem, président de la Fédération camerounaise de volleyball.

Monsieur le président, vous avez entamé depuis deux ans les travaux de construction des infrastructures sportives dans l’enceinte du Collège bilingue Johnston. Dans quel cadre inscrivez-vous cette initiative ? 
Cette initiative participe de notre volonté à la Fédération camerounaise de volleyball de doter le Collège Johnston d’un espace propice à l’apprentissage du volleyball dans les conditions idoines, s’agissant d’un collège sport-études d’une part, et d’augmenter l’offre en infrastructure propre de la Fédération susceptible de combler, à terme, le déficit que nous observons dans le domaine des aires de jeu compatibles. Notre ambition étant de faire figurer le Cameroun dans le ranking des 10 premières nations de volleyball d’autre part. Ce projet fait partie du projet de construction de 30 gymnases qui figure dans notre plan d’action 2023-2033. Ces gymnases permettront de créer le marché du volleyball que nous concevons comme un produit vendable dans une approche microéconomique. Nous devons en effet vendre le volleyball à une clientèle et le lieu de vente est constitué des gymnases tant pour la production que pour la vente, des télévisions et des réseaux sociaux. 
À la faveur d’une descente récente sur le chantier, nous avons noté que les travaux sont en arrêt. Qu’est-ce qui peut expliquer cette situation ? 
Les travaux sont en arrêt tout simplement pour deux raisons. La première est que nous avons mis en stage les équipes nationales de volleyball U19 et U18 ainsi que les joueurs de beach volleyball de catégorie inférieure dans le cadre de la préparation des éliminatoires des jeux africains de la jeunesse. Ça nous fait au moins une soixantaine de personnes que nous prenons en charge depuis un mois. Il était difficile pour nous de continuer les constructions pendant cette période, la priorité en matière de dépenses étant donnée aux équipes nationales. Deuxièmement, nous avons eu des retards de financement de la part de nos sponsors qui passent eux-mêmes des moments difficiles comme beaucoup d’entreprises. Nous pensons que d&e...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category