Le ministre de l’Habitat et du Développement urbain a rétrocédé vendredi dernier, les travaux réalisés dans le cadre du Projet de développement des villes inclusives.

Le ministre de l’Habitat et du Développement urbain a rétrocédé vendredi dernier, les travaux réalisés dans le cadre du Projet de développement des villes inclusives.

Le ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtès a procédé vendredi 16 septembre 2022, à la rétrocession de ces travaux réalisés dans le cadre du Projet de développement des villes inclusives et résilientes (PDVIR), pendant 12 mois, pour un coût total de 1,6 milliard de F. Grâce à l’aménagement de cette voirie structurante à Batouri, dans le département de la Kadey, région de l’Est, les conditions de vie des populations de certains quartiers sous-équipés ont été améliorées. « Avant, ces tronçons étaient dangereux. Il y avait trop de poussière et on n’arrivait pas à faire le ménage dans les maisons. C’était difficile en saison sèche. Les usagers cherchaient des raccourcis pour éviter les nids-de-poule. Mais, avec l’arrivée du bitume, tout le monde emprunte les axes qui ont été aménagés. Nous souhaitons juste qu’il y ait des dos-d’âne pour ralentir un peu les voitures, car il y a des enfants au bord de la route », affirme Anne Andélé épse Djokompim, une riveraine.
C’est donc désormais la commune de Batouri qui est en charge de l’exploitation, de la gestion et de l’entretien des ouvrages. Il s'agit d'une chaussée de 2×1 voies, longue de 2,202 km, avec des trottoirs en pavés autobloquants et des lampadaires pour l’éclairage public. Elle va du Carrefour Mairie au Carrefour Ngbwako'o, en passant par le Carrefour Mepo et Mokolo. Célestine Ketcha Courtès a exhorté les bénéficiaires à faire bon usage de l’ouvrage ainsi rétrocédé, qui permet le désenclavement de certains quartiers.
Le PDVIR est mis en œuvre par le Minhdu, avec l&rsqu...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category