Protection de la couche d’ozone : un nouveau projet lancé

C’était au cours d’une cérémonie présidée par le ministre en charge de la protection de la nature vendredi, 30 septembre dernier à Yaoundé.

Une initiative de plus dans le combat pour la réduction des émissions de substances appauvrissant la couche d’ozone dans l’atmosphère. Il s’agit du projet « Refroidissement respectueux de l’ozone et du climat en Afrique de l’Ouest et centrale » (Roca). Co-financé par l’Union européenne et le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement, ce projet mis en œuvre par la coopération allemande a été lancé au Cameroun vendredi 30 septembre au cours d’une cérémonie présidée par Hele Pierre, ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable (Minepded). C’était au terme d’un atelier de deux jours dont le but était de susciter l’adhésion des parties prenantes en leur présentant les composantes du projet.
Le projet Roca a ainsi pour objectif de réduire l’impact du froid sur le climat et sur la couche d’ozone dans quatre pays partenaires dont le Cameroun. Ceci passerait par l’utilisation des écotechnologies dans le secteur du refroidissement avec des performances énergétiques améliorées et des réfrigérants naturels alimentés par des sources d’énergie renouvelables. « Il vise quatre résultats : des analyses de base sur la demande actuelle et future du froid ; l’appui institutionnel pour l’amélioration des cadres réglementaires ; le renforcement des capacités des techniciens et les projets pilotes qui seront sélectionnés pour avoir un rôle de projet de démonstration dans le secteur », a expliqué Nils Hansen, chef projet Roca pour le Cameroun à la Giz, la coopération allemande. 
D’après le ministre Hele Pierre, le projet aura des impacts ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category