Chine : au sommet de la Grande Muraille

Cette forteresse longue de plus de 20 000 km, à une heure et demie de Pékin, est inscrite depuis 1987 au patrimoine mondial de l’Unesco.

Un séjour dans la capitale chinoise, Pékin, sans un détour à la Grande Muraille laisserait un arrière-goût d’inachevé aux touristes. C’est que, ce haut lieu touristique de renommée mondiale, présente des spécificités. D’abord de par sa longueur, estimée à plus de 20 000 km. De quoi démontrer la force et la grandeur de la Chine, ainsi que de son système de défense militaire de l’époque. La réputation de la Grande Muraille vient aussi de son histoire, bâtie sur la volonté de vaincre l’ennemi. Cet ouvrage construit par plusieurs empires qui se sont succédé à la tête de la Chine, était là pour contrer les invasions venues de la partie nord du pays. Le 5 octobre 2022, une partie de ce vaste domaine historique a été visitée par des journalistes africains, asiatiques et latino-américains, réunis dans le cadre du programme China International Press Communication Center (CIPCC). Il faut une heure et demie pour rallier le site de la Grande Muraille au départ de Pékin. Au guichet d’accueil, le ticket d’accès est délivré individuellement aux touristes, après paiement. Des agents de sécurité assurent le contrôle. Ce préalable satisfait, s’ouvre alors la visite des différentes fortifications du site. 
Première étape : la section Juyongguan, l’une des plus importantes de l’ouvrage bâti par des mains d’hommes. Selon la légende, vers 220 avant Jésus Christ, l’empereur Qing Shin Huang entreprit de réunir des tronçons de fortifications existants pour en faire un système défensif cohérent contre l’invasion venue du nord. Poursuivis jusque sous ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category