LFC Awards : l’acte 5 se profile

Nommés, articulations et innovations de ce concept qui récompense les meilleurs acteurs du cinéma ont été récemment dévoilés à Douala.

L’ouverture à l’international constitue l’une des innovations majeures de la cinquième édition du concept Le Film camerounais Awards (LFC). En effet, l’évènement qui s’inscrit dans une dynamique panafricaine, s’ouvre à toute l’Afrique. Plusieurs productions cinématographiques, longs et courts métrages de pays africains, vont rivaliser lors de l’acte V des LFC Awards aux côtés des productions camerounaises.
Au rang des courts-métrages internationaux nommés figurent « Mawbé » de Mame Selemane Dieye et Laurent Yannick Dorego du Sénégal ; « Le Service » de Galiam Bruno Henry de la Guadeloupe. La Côte d’Ivoire, le Lesotho, la Tanzanie sont répartis aussi bien dans cette catégorie que dans celle des longs métrages. L’autre innovation concerne « Les escales Ciné de Douala ». A en croire la promotrice Françoise Ellong Gomez, cette articulation a pour objectif de rapprocher le cinéma des populations. Elle se déclinera en des projections cinématographiques d’ici et de chez les voisins africains, en plein air dans les quartiers populaires. Ceci dans les six arrondissements du Wouri du 18 au 23 novembre.
« Les escales ciné de Douala » bénéficient du soutien de la Communauté urbaine de Douala (Cud). Le premier adjoint au maire de la ville de Douala, Dr Gérémie Sollè, a rappelé que la culture est un des piliers du développement. En s’impliquant dans l’organisation de la cinquième édition des LFC Awards, « la Communauté urbaine de Douala voudrait donner une personnalité culturelle à la ville ». Dans la même veine, le maire de la ville invitera de potentiels sponsors à une soirée cinéma VIP.
Les festivals et la production seront au menu de deux masters class prévues lors de cet évènement. « Nos invités de marque viendront parler de comment les grands festivals sont organisés...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category