Lions indomptables: enfin à la maison

 Les Lions indomptables sont arrivés au Mont-Fébé hier vers 21h, accueillis par la foule dès la sortie du bus.

Un périple de plus de quatre heures depuis l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen, mais Oyongo Bitolo a encore du punch. C’est en sautillant, le visage fendu d’un sourire, que le latéral des Lions Indomptables se fraye un chemin dans la foule de photographes et de cameramen, pour rejoindre le restaurant de l’Hôtel Mont-Fébé. Dans la salle, quelques-uns de ses coéquipiers sont déjà installés, l’air épuisé. Les entrées sont filtrées par des barrières de sécurité. Le capitaine Moukandjo, Nicolas Nkoulou et autres Aboubakar, emprunteront quant à eux l’ascenseur du hall de l’hôtel, toujours sous les houras des admirateurs déchaînés. Il est près de 21h quand les héros du 5 février arrivent dans leur « lieu de résidence », bien aidés par des éléments de la police un peu trop zélés, qui sortent même les matraques face aux journalistes et personnels de l’hôtel. Clinton Njié, lui, a beaucoup plus de mal à s’orienter. Et après deux minutes de tergiversations, il finit par atteindre les escaliers, sous des regards de plus en plus admiratifs.
Cela fait plusieurs heures que beaucoup scrutaient l’arrivée du bus aux couleurs du drapeau national, précédé de motards. Pour certains, depuis les premières lueurs de la matinée. Des proches pour la plupart.  Un jeune homme qui prétend être un ami d’enfance de Bassogog, a la mine défaite. « J’ai quitté Douala à 4h du matin. Je voulais être ici pour revoir ce grand frère du quartier, que j’ai connu il y a huit ans à New Bell », confie-t-il. Plus l’heure approche, plus la sécurité est sur les dents. On s’agite, grogne, avant de se rendre compte que les Lions ne sont encore qu’à quelques mètres de l’aéroport, très loin du Mont-Fébé. Bernard Jacques-Philippe Obama, délégué régional des Sports et de l’Education physique pour le Centre, et ses collaborateurs tentent de rester concentrés. C’est que les dispositions prises par la Fecafoot et le ministère des Sports et de l’Education physique doivent être respectées à la lettre, pour que les Lions soient bien accueillis. On ne veut pas de fausses notes. Surtout que nombre de fans continuent de s’agglutiner à l’extérieur, multipliant d’astuces pour pénétrer l’hôtel et toucher de près leurs idoles.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category