Economie numérique: on recense les projets innovants

Le Minpostel a lancé hier, par Yaoundé dans le Centre, la  caravane de collecte et de maturation d’idées, en vue d’un accompagnement technique et financier.

La caravane du « Globe-Trotter de l’économie numérique » est en branle depuis hier au Cameroun. Point de départ de cette initiative du ministère des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL), l’esplanade de l’Hôtel de ville de Yaoundé, région du Centre. Le concept vise à accompagner les jeunes porteurs de projets ou d’idées de projets dans la maturation de leurs entreprises, relatives au développement de l’économie numérique. Pour ce faire, divers experts sont mis à leur disposition pour les guider dans les arcanes de la loi, de la propriété intellectuelle, de l’étude de marchés, de la rédaction d’un business plan, etc. Bref, « c’est l’occasion pour les jeunes entrepreneurs en TIC, et même ceux qui n’ont qu’une idée de projet ou l’amour des TIC, d’obtenir toutes les réponses et les outils nécessaires à la mise en route d’une entreprise de l’économie numérique », a assuré le MINPOSTEL, Minette Libom li Likeng, alors qu’elle procédait hier au lancement de la caravane Globe-Trotter.
Une centaine de jeunes gens ont, en effet, répondu présents hier à l’Hôtel de ville de Yaoundé, pour la première étape de cette caravane qui va s’attarder à Yaoundé jusqu’au 9 février prochain, avant d’effectuer le tour du Cameroun, à la rencontre d’autres jeunes en région. Le MINPOSTEL explique que cette initiative vise trois objectifs spécifiques : créer un cadre de concertation entre les promoteurs de projets et les experts en vue de l’accompagnement des premiers dans le montage et la maturation des projets ; promouvoir l’économie numérique et les rencontres B2B entre les starters et le public. Le public en question pourra découvrir toutes les innovations en matière de TIC, ces entreprises de e-santé, e-commerce, e-agriculture, e-paiement qui facilitent la vie en réduisant les procédures et le temps des opérations.
Pour Yaoundé, Libom li Likeng espère que jeudi prochain, à l’heure où la caravane partira d’ici pour d’autres cieux, « il y aura une liste de jeunes promoteurs avec des projets au business plan approuvés, de sorte qu’on passe à l’étape supérieure, celle de la recherche de financements pour la mise en œuvre des entreprises ». Elle salue d’ailleurs l’accompagnement de partenaires dont la Banque des PME, qui devrait faciliter l’accès aux fonds. Il est à noter que cette phase de la caravane Globe-Trotter est exécutée par le MINPOSTEL en tant que structure technique de l’Etat en partenariat avec le cabinet d’Experts indiens CAFAISE.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category