Côte d’Ivoire: des tirs entendus à Adiaké

La localité d’Adiaké dans le Sud-Est du pays a connu hier un mouvement de panique après que des coups de feu ont été entendus. Des hommes en arme ont bloqué l’entrée et la sortie de la ville entraînant la fermeture des écoles, commerces et des services. Des sources attribuent ces tirs à des forces spéciales qui réclameraient une prime journalière pour la sécurisation des frontières. Mais, pour beaucoup la mutinerie d’hier est la suite des revendications entamées en novembre 2014 qui a conduit à la signature d’un accord entre le gouvernement et les mutins pour l’apurement progressif d’arriérés de primes de l’ordre de 12 millions de F à 8 500 militaires

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie