Concours de la meilleure thèse en sciences économiques et de gestion : Marie Albert Amougou sacrée

La doctorante en deuxième année à l’Université de Douala remporte une bourse de mobilité grâce à ses travaux axés sur l’innovation dans les petites et moyennes industries locales.

Marie Albert Amougou remporte le premier prix de la première édition de la pépinière doctorale en sciences économiques et de gestion. Face à 24 autres candidats, la doctorante en deuxième année à l'École normale supérieure de l'enseignement technique (Enset) de Douala s’est démarquée grâce ses travaux de thèse sur les : « stratégie collectives et innovation dans les PMI : une application en contexte camerounais ». Présidé par visioconférence par le Pr. Jacques Igalens de l’Université de Toulouse en France, le jury s’est dit ravi de la qualité du projet. « J’étais très agréablement surpris par la qualité des présentations. Pour l’essentiel, les candidats étaient très bien préparés, ils ont bien problématisé leurs projets de recherche. Ce sont des travaux à fort impact pour le développement durable de l’Afrique central », a déclaré le Pr Jean-Michel Plane, Université de Montpellier 3, membre du comité scientifique.  
En dehors de Marie Albert Amougou, deux autres candidats ont décroché la même bourse de mobilité financée par l’ambassade de France au Cameroun. Augustin Junior Mbam, étudiant à l’Université de Douala a obtenu la deuxième place et Thierry Messi, étudiant à l’Université de Dschang, le troisième rang. Les 22 autres candidats quant à ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category