Prix Les Afriques 2022 : sacrée Imbolo Mbue !

La CENE Littéraire, institution organisatrice de ce concours, a annoncé hier soir la distinction de l’auteur camerounaise pour son roman « Puissions-nous vivre longtemps ».


Il aura fallu attendre six autres éditions pour voir le Cameroun au sommet du Prix Les Afriques. La première édition, remportée en 2016 par Hemley Boum et « Les Maquisards », avait ravi plus d’un. Cette année, le jury de cette distinction littéraire qui monte en prestige, a décidé de primer une autre auteure camerounaise, Imbolo Mbue. Ce prix littéraire lui est attribué pour son roman « Puissions-nous vivre longtemps », traduit de l’anglais par Catherine Gibert et paru le 4 février 2021 aux Editions Belfond. Imbolo Mbue succède ainsi à Fiston Mwanza Mujila de la RDC avec « La danse du vilain », paru chez Métailié en 2020. Elle arrive en tête d’une shortlist de cinq auteurs, dont sa compatriote Osvalde Lewat qui concourrait avec « Les Aquatiques ». Un sacre mérité selon le jury qui salue « un très bon récit, centré sur deux grands thèmes : la déconstruction d’un village par la pollution pétrolière d’une entreprise américaine, et la lutte de ses habitants. » 
Le côté multidimensionnel de l’intrigue a également séduit les jurés. A ce propos, le communiqué de la CENE Littéraire, association fondatrice du prix Les Afriques, publié hier indique d’ailleurs que si l’histoire de ce roman d’Imbolo Mbue « se déroule dans une bourgade imaginaire d’Afrique de l’Ouest, le lecteur, lui, pourrait aussi bien la situer en RDC au cœur du Bassin du Congo, dans le nord-ouest nigérian, que dans tout le golfe de Guinée, c’est-à-dire partout où les intérêts économiques des multinationales comptent plus que les êtres humains. » 
Imbolo Mbue, née en 1982 à Limbé dans le Sud-Ouest, est une écrivaine d’origine camerounaise basée à Manhattan, aux États-Unis. « Puissions-nous vivre longtemps &ra...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category