Côte d’Ivoire: six journalistes aux arrêts

Le procès pour suspicion de trafic international de bébés, dans lequel serait impliqué l’ancien Premier ministre, Hama Amadou, a été reporté au 13 mars prochain à la demande des avocats des prévenus, peu après son ouverture hier à Niamey. «Nous n’avons pas encore reçu les réquisitions du procureur général» et «tant que nous n’avons pas reçu ses réquisitions écrites, nous ne pouvons pas, au stade actuel, plaider le dossier», a déclaré à RFI Ali Kadri, l’un des avocats de la défense. Hama Amadou, opposant au pouvoir du président nigérien Mahamadou Issoufou, est poursuivi pour une affaire de trafic d’enfants.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie