Auschwitz: La mémoire des bourreaux

À la veille du 72e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, le musée local se tourne vers les Allemands et les Autrichiens, et notamment les médias, pour qu'ils l'aident à rassembler la mémoire privée des SS ayant sévi dans le camp : documents, lettres, journaux intimes, photos, lettres privées, etc. Le directeur du musée estime que le matériel actuellement disponible est «insuffisant pour comprendre la plus grande tragédie dans l'histoire de l'Europe» et qu'il a besoin de nouvelles sources. «Sans une analyse permettant de comprendre la motivation et la mentalité des bourreaux, nos efforts pour conseiller les générations futures resteront basés sur l'intuition», explique-t-il sur le site du musée.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie