Festi Figuil: une foire pour valoriser le patrimoine culturel

Les activités de cette 4e édition ont été lancées le 1er avril dernier par le directeur des spectacles et des industries créatives représentant le ministre des Arts et de la Culture.

Danses et luttes traditionnelles, foire, ventre et exposition. Voilà entre autres animations qui ont meublé la 4e Edition du Festi Figuil qui a eu lieu samedi dernier à Figuil, dans la région du Nord. Plusieurs cultures sont venues exposer leur savoir-faire lors de ce rassemblement présidée par le directeur des spectacles et des industries créatives au ministère des Arts et de la Culture, Asta Djam Saoudi. A ses côtés, le maire de la commune de Figuil, Mana Messingue ainsi que les autorités administratives et traditionnelles. 
Au-delà de l’expression culturelle des autres tribus du Nord et d’ailleurs, le Festi Figuil braque spécialement les projecteurs sur la culture Guidar à travers son savoir-faire artistique et sa célèbre danse traditionnelle : « le Guma ». Cette danse mythique qui fait l’objet d’ouverture des grandes cérémonies nationales et internationales. Si la foire Festi Figuil revêt d’un aspect divertissement, un autre leitmotiv se décline du côté de rassemblement, de la culture du vivre-ensemble et surtout de la promotion des valeurs et idéaux prônés par le chef de l’Etat.

« Cette foire vise la promotion, la diffusion et la conservation de la culture camerounaise. L’édition de cette année met en vitrine non seulement la culture Guidar, mais les cultures du Cameroun en général. Sur scène, nous avons vu plusieurs cultures représentées à travers des danses et manifestation diverses. Comme recommandation, nous exhortons à toutes les communautés de tenir un seul langage pour accompagner les artistes, pour qu’ils soient boostés dans leurs efforts de créativité au quotidien. Nous avons mis au niveau du ministère des Arts et de la Culture 26 pôles pour encadrer les artistes partout où ils sont pour que leurs œuvres soient pérennisées », a assuré le directeur des spectacles et des industries créatives au ministère des Arts et de la Culture.

Pour le maire Mana Messingue, sa commune est déterminée &agrav...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category