Garoua: une belle de nuit retrouvée morte

Les premières enquêtes révèlent que la victime, 34 ans, aurait été tuée par son client en cavale après une nuit torride.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

Mardi dernier, un corps sans vie est retrouvé au quartier Yelwa, non loin du petit marché de Garoua. La victime, identifiée comme étant Tata Mary-Nté, gisait dans son domicile lorsqu’elle a été découverte par des voisins. Selon les témoignages recueillis auprès de ces derniers, cette dame originaire de la localité d’Oku dans la région du Nord-Ouest vivait seule et vendait ses charmes. 

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

Les premières enquêtes ont révélé qu’elle aurait ainsi passé la nuit précédant son décès avec un homme, dont on ignore encore l’identité. S’étant entendu sur un montant, les  deux tourtereaux se sont rendus au domicile de la femme, pour passer une nuit de plaisir, qui va semble-t-il s’avérer fatidique pour la belle de nuit. 

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

D’après  le chef  de la division régionale de la police judiciaire du Nord, le commissaire de police principal Mathieu Masso Djomo, la victime a été retrouvée en tenue d’Adam et Eve, avec à ses côtés des préservatifs utilisés. Après examen du corps, il ressort qu’elle n’a subi aucune violence physique, mais du sperme a été trouvé dans sa partie vaginale, preuve d’un rapport sexuel ante mortem. 

Read also : Mise en place des exécutifs régionaux : le jour-j

Ce qui fait du client inconnu, le principal suspect de cet homicide. Tata Mary-Nté venue de Ngaoundéré, habitait le quartier Yelwa depuis trois ans déjà. Au moment  où les enquêtes se poursuivent pour mettre la main sur l’auteur  de ce crime crapuleux, le corps de Tata Mary-Nté a été déposé à la morgue de l’hôpital régional de Garoua.

Read also :

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category