Nécrologie : Kardinal Aristide 1er n’est plus

L’animateur et humoriste a tiré sa révérence dimanche 14 janvier 2024 en début d’après-midi à l’hôpital général de Douala, des suites de longue maladie.

Depuis déjà quelque temps, les réseaux sociaux l’annonçaient très malade et dans un état inquiétant. Dimanche 14 janvier 2024 peu avant 14 h, Kardinal Aristide 1er a finalement tiré sa révérence à l’Hôpital général de Douala. Le créateur du célèbre programme satirique « Journal du bien » sur Stv laisse derrière lui un public et des proches bien tristes. Deux jours avant son décès, son ancien collègue et ami, le journaliste Gilbert Ele Ndzana, avait voulu se rendre à son chevet. Malheureusement, les visites étaient interdites à cause de son état préoccupant. De son vrai nom Aristide Betnga Yankoua, Kardinal se définissait comme « un journaliste comique ». 
Kardinal Aristide 1er fait ses débuts dans la presse écrite dans les années 1990, dans des publications comme « Small no be sick » « Le Routard » ou encore « Le Ngambi ». Ensuite, il rejoint Crtv Littoral comme collaborateur extérieur où il anime « A vous la parole » et « Le super journal » sur la 91.3 FM. Cet animateur et humoriste brillant a su imposer son style satirique à la radio où il participe également à l’émission « Sucré salé pimenté » tous les dimanches sur « Suelaba » FM 105 dès 1995, aux côtés du « Master D » Jacques Logmo. Pendant des années, il s’occupe des rubriques telles que « La dictée humoristique » ou encore « La confession ». En 2001, le grand public va découvrir davantage son talent et surtout son visage sur la plateforme Tv Max où il présente l’émission « Revue et corrigé de la presse ». En 2004, il refait parler de lui, cette fois à Stv avec son émission « La minute du rire ». En 2005, Kardinal Aristide 1er marque les esprits avec un programme qui va l’inscrire à jamais dans l’imagerie populaire : « Le journ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category