Alternative : Showcase en rescousse

À la place des grands spectacles, les artistes performent dans des petites scènes pour se faire connaître et être proche du public.

« Irina Ladouce », artiste musicienne de bikutsi a encore du mal à faire connaître ses œuvres au grand public. « C’est pendant les grands spectacles que les jeunes artistes ont la possibilité de se présenter. Malheureusement au Cameroun, il n’y en a pas assez. Lors des rares spectacles organisés, on privilégie encore ceux qui ont déjà un nom », déplore-t-elle. Pour présenter son travail au public, elle mise sur les showscases. « Chaque week-end, je preste dans des boîtes de nuit et Snack-bar VIP. C’est ainsi que je me fais connaître. J’ai déjà une petite communauté de fans. Elle me suit également sur les réseaux sociaux, et lorsque je suis programmée pour un showcase, je leur annonce l’évènement et ils n’hésitent pas à venir pour mon spectacle », se réjouie-t-elle. L’artiste de 32 ans, auteure de quatre singles, compte procéder ainsi jusqu’à ce qu’elle soit repérée par les plus grands du milieu de la musique et espère ainsi être appelée pour faire la première partie d’un artiste connu. « Le showcase est un mini concert, qui permet à un artiste de se présenter au public. C’est un événement plus souvent axé sur la promotion et les relations professionnelles. C’est ainsi qu’à la fin de mes prestations, j’ai l’occasion d’échanger en toute sympathie avec mes fans. Ils m’apportent des observations », ajoute-t-elle.    
Dans le milieu du théâtre aussi, les grandes scènes sur lesquelles les artistes peuvent mettre leurs talents en exergue se comptent au bout des doigts. « Nous-mêmes voulons bien organiser les spectacles, mais pour louer un espace il faut beauc...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category