Festival Yarha : immersion dans « La grotte sacrée »

Après sa sélection dans plusieurs festivals, le film d’animation réalisé par Cyrille Masso et Daniel Minlo a été dévoilé aux cinéphiles de Yaoundé mercredi dernier.

Applaudissements à tout rompre. Youyous. Séances photos et interviews à n’en plus finir.  Ainsi fut l’accueil réservé au très attendu film d’animation « La grotte sacrée ». Après 15 années de dur labeur (écriture du film, développement, production et post-production), le long métrage réalisé par Cyrille Masso et Daniel Minlo était en grande première camerounaise mercredi dernier l’Institut français, antenne de Yaoundé, dans le cadre du festival Yarha. Une sortie qui a mobilisé de nombreux amateurs et professionnels du 7e art, ainsi que de nombreux curieux. « Présenter ce film au public camerounais est un grand plaisir car il a été diffusé l’année dernière à de prestigieux festivals internationaux et aujourd’hui, c’est au tour de mes compatriotes de le découvrir, tout comme les membres de l’équipe du film », a relevé Cyrille Masso. 
Cette production qui a suscité une grande admiration pour l’équipe technique raconte l’histoire du roi du village Mabuno qui est empoisonné par un de ses sujets. Pour le sauver, la cour a fait appel à Ngan'ga, un ermite aveugle, autrefois expulsé du royaume. Le vieil homme va envoyer son guide (Manou) et le prince du royaume de Mabuno (Samba), chercher l'antidote dans la grotte sacrée au cœur d’une lointaine forêt. Un scénario plein de rebondissements abordant de nombreuses thématiques. La succession dans les chefferies africaines, la place de la femme dans les sociétés patriarcales et bien d’autres. Le long métrage au budget évalué à plus d’un milliard de F nous rappelle qu’il est difficile de « côtoyer de si près le pouvoir sans y accéder ». « A travers ce film, je souhaite véhiculer des messages d’amour et de réconciliation parce que de nos jours, les problèmes de succession se posent au niveau des familles et je pense que c’est l’occasion de montrer à la société ce qui se passe réellement », a souligné Cyrille Masso. 
Au-delà de l’originalité de son genre, « La grotte sacr&e...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category