Willy Stéphane Noumo : de promoteur de cinéma à réalisateur

Le présentateur de l’émission à succès « ON7 » a récemment dévoilé son premier film intitulé « Ta’a Fotso ».

Willy Stéphane Noumo vient d’ajouter une nouvelle fonction sur son curriculum vitae. Après avoir été révélé au grand public sous la casquette de présentateur de l’émission dédiée au cinéma africain, « ON7 », le promoteur culturel a décidé de passer derrière la caméra à travers son premier film intitulé « Ta’a Fotso ». « C'est en assistant au master classes lors des festivals tels que Écrans Noirs, CAMIFF, le Fespaco, les Journées cinématographiques de Carthage, le Festival du film international de Maraketch, le Festival international du film d'auteur de Rabat, Luxor Africa film festival et bien d’autres que j'ai eu l'envie de raconter des histoires à travers le cinéma », a confié le réalisateur.
Son premier jet est un documentaire de 13 minutes qui braque les projecteurs sur un homme d’exemption qui brille par sa résilience. Le court métrage produit par 3R Productions raconte l'histoire de Fotso Victor qui a perdu la vue au lycée à cause d'un glaucome. Malgré son handicap, il travaille au quotidien pour subvenir aux besoins de sa famille et ceux de sa communauté dans la localité de Demdeng à Bandjoun, région de l’Ouest du Cameroun. Un film constitué des témoignages des proches de papa Fotso et des habitants de Bandjoun. Cette œuvre engagée a pour but de mettre en lumière une couche de la population « abandonnée à elle-même », selon l’auteur du film. « Le gouvernement ne se soucie pas de ces gens. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles nous essayons de montrer que la société compte sur tout le monde. Que vous soyez handicapé ou non, vous avez un rôle majeur à jouer », a-t-il déclaré.    

Depuis sa sortie il y a quelques mois, le film ne cesse de glaner des prix çà et là. Il a été sacré meilleur documentaire à la 16e édition du Festival Handifilm, tenu du 2 au 5 décembre 2023 à Rabat, au Maroc. Lauréat du prix Meilleur film documentaire international au Festival de Bretagne à Locronan (France), il a reçu une

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category