Schwarzenegger, le modèle

L’acteur a largement contribué à la renommée du bodybuilding à travers le monde.

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

Comment imaginer un ambassadeur autre qu’Arnold Schwarzenegger pour la Fédération internationale de bodybuilding et fitness? L’acteur est, en effet, le visage de cette institution depuis des années. C’est bien Arnold Schwarzenegger, bodybuilder vedette dans les années 60-70 qui met la discipline sur le devant de la scène à son arrivée à Hollywood. Car avant d’être une star de cinéma, « Schwarzy » bandait ses muscles et huilait son corps au gré de concours. Considéré comme un prodige, l’Américain qui est encore Autrichien à l’époque, remporte, à 20 ans, son premier titre Mr Universe NABBA en amateur. On est en 1967 et c’est le début du règne de « Monsieur Muscles » qui prend dès lors la route des concours professionnels. En 1969, il s’adjuge le titre IFBB Mr Univers et lors du IFBB Mr. Olympia de la même année, il s’incline devant son comparse Sergio Oliva. Ce sera sa dernière défaite, puisqu’il remporte l’IFBB Mr. Olympia de 1970 à 1975. 

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

C’est l’appel du cinéma qui met un terme à sa carrière. En 1977, Arnold Schwarzenegger tape dans l’œil d’Hollywood à la faveur d’un documentaire, Pumping Iron, qui revient sur la préparation au titre de Mr Olympia 1975. A sa sortie, le film devient culte. En 1980, Arnold revient aux concours et remporte une dernière fois le titre de Mr Olympia. Il se consacre ensuite à sa carrière cinématographique avec des films comme Conan le barbare et Terminator où il joue de son physique de bodybuilder. 

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category