Facebook version haoussa

Le réseau social vient de lancer cette version de la langue la plus parlée en Afrique de l’Ouest particulièrement au Niger et au Nigeria.

Les langues africaines prennent de l’ampleur sur la toile. La preuve, le réseau social Facebook vient de lancer la version en haoussa, la langue la plus parlée en Afrique de l’Ouest, avec quelque 50 millions de locuteurs. Cette langue rejoint ainsi ses consœurs africaines du swahili, kiswahili, afrikaans et kinyarwanda, déjà disponibles sur le réseau social. Désormais, la mention « J'aime » devient « So ». « Votre nom » devient « Sunan karshe ». Une version qui suscite un intérêt particulier même si certains trouvent que sa traduction reste approximative. « C’est bien d’y avoir pensé. Les débuts sont difficiles et cette version va s’améliorer avec le temps », confie Abdoulaye Ousman, chef d’entreprise à Yaoundé. « Cette reconnaissance à l’égard de cette langue va permettre aux moins lettrés de faire partie de ce réseau social très prisé», se réjouit Aïssatou Mama, commerçante.
Le choix de cette nouvelle langue ne relève pas du hasard. Le Nigeria est le pays où le haoussa est le plus parlé. C’est aussi le pays le plus peuplé du continent, avec égard et à fortiori l’un des États africains les plus connectés au réseau social. Chaque jour, plus de sept millions de Nigérians se connectent ainsi à Facebook, selon des chiffres fournis par le géant américain en septembre 2015. 
Signalons que ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Facebook s’adapte aux langues africaines. Le réseau social est déjà disponible en Malagasy, Kiswahili, ou encore en Afrikaans. Un signal qui témoigne à souhait que Facebook traite ses utilisateurs africains, au nombre de plus en plus croissant, avec égard.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie